Clap

Etant donné ce qu’est devenu le rythme de publication d’Internet et Opinion(s) depuis presque deux ans, ce n’est pas comme si nos lecteurs attendaient de nouvelles publications et analyses tous les jours… mais voilà un petit message pour dire qu’on ferme la boutique.

Ces derniers temps, nous avions gardé le blog ouvert essentiellement pour nous permettre de publier si l’envie s’en ressentait. Internet et Opinion(s) a été hyperactif de 2007 à 2009, puis Emmanuel a cessé de publier — notamment pour se consacrer à sa thèse — et j’ai ralenti le rythme.

Et aujourd’hui, mon parcours professionnel prend une nouvelle direction : ce blog n’est pas le lieu pour en parler, mais disons que je ne souhaite pas publier sur un blog dont l’histoire est très liée à celle de mon ancienne agence (même si c’était bien NOTRE blog et pas celui d’une agence).

Donc, de la part d’Emmanuel et moi-même : un GRAND merci aux lecteurs, réguliers ou occasionnels, un TRES GRAND merci aux commentateurs, qui nous ont énormément apporté… Et à bientôt ici ou ailleurs !

Pour continuer à nous suivre, nous contacter ou nous donner de vos nouvelles :

▪   François : http://twitter.com/fguillot

▪   Emmanuel (alias kaptchas désormais) : http://twitter.com/kaptchas

PS : le blog reste ouvert et les articles disponibles.


6 réponses à “Clap

  1. *Gloups*…ça sent le sapin.
    Puissiez-vous ressusciter ailleurs ? (blogosphériquement parlant)

  2. Ah je me disais bien aussi que j’avais un flux rss en "sommeil" depuis quelques temps. Bon, je vais donc aller faire carburer mon cerveau sur ces sujets ailleurs (en fait je le fais déjà…) ! Dommage mais la vie est imparfaite par définition. En tous cas bravo pour ce que ce blog fut !

  3. Encore une très belle source qui s’éteint, bonne chance dans votre nouvelle virée.

  4. Un des blogs qui me manquent le plus avec celui de Narvic. Une ligne éditoriale à la fois pro, simple et sympa, assurée par un duo complémentaire (et pas toujours d’accord, ce qui ajoutait de l’intérêt) que j’espère retrouver prochainement « blogosphériquement parlant », comme l’écrit Ilham.

  5. Dommage ! Bon courage pour la suite.

  6. Mais où vais-je laisser mes commentaires idiots ?
    (tiens, je ne sais plus si on s’est calé une date pour notre dej d’ailleurs ?)