L’usage! l’usage! l’usage! l’exemple du détournement des jeux vidéos

Et les rédacteurs d’Internet & Opinion sont déjà sur leurs chaises à sauter comme des cabris.

S’il est un univers fait de contraintes c’est bien celui des jeux vidéos. Le joueur, qu’il le veuille ou non, est toujours contraint (de manières plus ou moins importantes et plus ou moins visibles) par le script du jeu : marquer un but, réussir une mission, trouver des objets, parcourir un niveau le plus rapidement possible… Sans oublier la programmation même  qui rend ou non possible telle ou telle action, tel ou tel geste.

carte-postale_ferte.jpgL’article d’Ecrans, Détournements : jeu est un autre, est donc des plus intéressants. Même si cela relève peut-être de l’anecdote, la présentation de plusieurs détournements de jeux vidéos par leurs utilisateurs rappelle encore une fois l’importance de la notion d’usage. Si tout joueur est étroitement cadré dans ces actions il lui est aussi possible (cela dépend de ces compétences et appétences, entre autres choses) de « braconner » le jeu et en proposer une autre version.

Les commentaires sont fermés.