A propos de l’étude de TNS Sofres : « marques et web 2.0 : mythes et réalités »

Plusieurs choses attirent mon attention dans cette présentation faite par TNS Sofres à l’occasion du Top Com Consumer :

D’abord, la question de la confiance dans les contenus sur Internet, évoquée dans ce slides :

confiance on/offline

Les médias offline obtiennent une note de 7.1/10, contre 6.5 pour les médias online. Ca ne fait finalement que 0.6 point de différence, même si cette méthodo mélange le online « professionnel » et le online « personnel » (user generated).

A rapprocher du baromètre de la confiance dans les médias que conduit annuellement le même TNS Sofres pour le Point et la Croix et dont la dernière édition montrait les scores de confiance suivants :

– presse écrite : 51%

– radio : 57%

– télévision : 48%

– Internet : 30%

Ce n’est évidemment pas la même méthodo donc pas tout à fait comparable, mais on note moins de disparité entre online et offline dans l’étude Top Com.

Plus spécifiquement, l’étude détaille la confiance dans les différentes sources d’info sur le net :

sources d’info online

Ici on voit que les médias professionnels online obtiennent des scores proches de ceux des médias offline (plus de 7/10). Grande victoire pour Wikipédia dont le score (6.9) se rapproche des médias professionnels et équivaut à ceux des sites de comparaisons de produits. Il dépasse même celui des médias papier gratuits (6.4/10)… Voilà qui ne fait que renforcer l’importance de Wikipédia comme source d’information, sujet déjà bien abordé par nos soins.

Les forums et blogs obtiennent des notes moindres… Mais que comprend le panel TNS par « forums » et par « blogs » ? Dans la jungle se cachent de véritables influenceurs. Au total, les sites « user generated » obtiennent des notes assez variables.

Notons enfin la place du site de marque dans la préparation d’un achat :

site de marque

Près d’un internaute sur deux consulterait le site de la marque avant un achat en ligne. Verre d’eau à moitié vide ou à moitié plein ? Si la voix de la marque n’est qu’une voix parmi d’autres, elle n’est pas une voix inaudible…

Attention néanmoins aux interprétations hâtives : ce slide néglige le rôle du moteur de recherche… qui peut aisément renvoyer l’internaute sur les blogs et forums, assez mal notés ici mais que l’internaute peut consulter « inconsciemment ». Autrement dit, je n’ai pas l’idée de consulter un blog ou un forum avant un achat, mais le moteur de recherche que je consulte m’amène à eux.

Publicités