RP on-line ou bon vieux spam ? Embruns dénonce BETC EuroRSCG

Après le coup de gueule de Chris Anderson la semaine dernière outre-atlantique, c’est au tour d’Embruns de pousser sa gueulante. Pour bien comprendre toute l’histoire et saisir son ampleur critique, il faut lire (hé, oui…) ce billet en particulier, puis celui-là et enfin celui-ci (à lire, vraiment, pour tout ceux qui pensent faire des RP on line).

Laurent Gloaguen prend ouvertement et violemment à parti un certain Julien de BETC EuroRSCG qui le contactait pour la dernière opération d’E-Bay. Il dénonce par ailleurs nominativement les blogueurs qui ont accepté d’écrire des billets de « complaisance », pour reprendre le jargon journalistique.

Conséquences à chaud :

  • dévoilement des méthodes d’approche de l’agence, avec un copier-coller du mail reçu; Et donc, une mise en avant de l’agence (BETC EuroRSCG en l’occurrence) avant même d’attaquer le client. E-Bay n’est pas pris à parti dans les réactions. C’est la manière de communiquer et l’agence qui est avant tout mis en cause. Les agences vont devoir s’habituer à être nominativement mises en cause et décriées si leurs actions de communication sont mal conçues. Ce n’est plus uniquement l’image de marque du client qui peut être attaquée mais tout aussi bien l’image de marque du mandaté, les agences de com en l’occurrence.
  • en conséquence un buzz négatif pour cette même agence qui devient en quelque sorte le fusible public de son client (comme un 1er Ministre avec son Président). Il n’est pas sûr que le buzz soit aussi négatif pour E-Bay (mais je peux me tromper évidemment).
  • Dans le contexte d’incertitude actuel qui caractérise Internet, on peut s’interroger sur les effets de ce genre d’affaires : ce genre de dénonciation va-t-il se révéler récurrent ? Certains des éléments de réponse peuvent se trouver à mon avis dans les médias traditionnels, secoués régulièrement par des controverses de ce style ou assez proche.

En tout cas, si cela peut servir de (n-ième) leçon… A lire aussi cet article chez blog-conversion qui prolonge la discussion. Merci enfin à Fred Cavazza qui, par son post, a attiré mon attention sur le sujet et dont l’avis est aussi très instructif.

PS (mercredi 14 novembre) : pour avoir une idée (limitée mais instructive) vous pouvez taper BETC ou BETC Euro rscg. Le billet d’Embruns sort en 8ème position dans la première page google. Le pouvoir de nuisance me semble avéré (après qui tape BETC sur google?, c’est un autre débat)

PS 2 (toujours ce mercredi) : Autres pièces à verser au dossier e-bay, le témoignage instructif de Ouriel et le billet de Joïakim.

15 réponses à “RP on-line ou bon vieux spam ? Embruns dénonce BETC EuroRSCG

  1. Pour ma part je trouve que cette affaire est ridicule. Je n’ai pas écris un billet de complaisance, mais un billet d’investigation et de retour d’expérience sur la découverte de ce qu’est un tournage publicitaire que j’ai trouvé réellement bien réalisé. Je ne publie sur mon blog que ce que je souhaite partager avec mes lecteurs. Le fait que je sois payer pour le temps de rédaction n’influence pas ce que j’écris. Si je trouve le sujet nul, je le prends pas, je le traite pas…

  2. « Pour ma part je trouve que cette affaire est ridicule. » Jean-François, vous me décevez beaucoup, je la trouve au contraire passionnante et très révélatrice. Un cas d’école.

    Sinon, j’aime bien la référence à Chris Anderson dans ce billet posé, je n’avais pas fait le lien.

  3. François Guillot

    Déjà que les gens de RP peuvent donner dans le spam (cf. Chris Anderson), alors quand ce sont les gens de pub qui font des RP… enfin voilà quoi.

    Jean-François, on en avait parlé quand on s’était rencontrés, tu peux publier un post sponsorisé sans préciser qu’il est sponsorisé si c’est comme ça que tu vois les choses, mais cela t’expose. Parce que ça mélange les genres.

    Les bonnes RP, c’est proposer à quelqu’un dont on connaît les centres d’intérêt une info qui correspond vraiment à sa ligne rédactionnelle. Et c’est du boulot. Les bonnes pratiques avec les blogueurs relèvent des RP (des vraies RP), pas de la pub ou du marketing, on ne le dira jamais assez !

    Donc, je re-cite Seth Godin par rapport à l’affaire Chris Anderson :

    “So, the smart PR folks (the successful ones) struggle to make their lists smaller and smaller. The lazy ones just try to make them bigger”

  4. @Laurent : Je trouve cela ridicule et cela me fait bien rire😉

    @François : Je maintiens ma position, je met la mention dans les posts mais je pense qu’elle est inutile du moment ou l’auteur reste intègre dans ce qu’il écrit et qu’il écrit ce qu’il pense réellement, ce qui est mon cas.

    Après concernant les RP je suis d’accord avec toi (et avec Seth Godin), le meilleur RP est celui qui connait les gens et sais comment leur faire passer leur message « gratuitement ».

  5. C’est effectivement une question de point de vue… Et il n’y a pas de mal à gagner de l’argent grâce à un blog, c’est du boulot, du temps. Après il faut simplement connaître la nature de ce que l’on lit. ça me rapelle une discussion avec Laurent de Metissing : certains blogs ont une approche type « page shopping » de magazine féminin. Ce n’est pas un problème, il faut juste être clair sur le démarche.

    François, j’adore le quote de Sth Godin, j’aimerais que cette analyse soit plus partagée, certains pensent toujours que plus c’est mieux… alors que less is more !

  6. Les gens seraient moins emm.. s’ils cultivaient tous une image de réac. Moi, on m’a jamais demandé de faire la revue du dernier truc techno dont l’offre m’aurait pourtant tellement branché que j’aurais pu craquer. Bon cela dit, j’ai systématiquement refusé d’écrire certains billets militants « dictés ». Mais sans que personne n’insiste.

    En ce qui concerne la formulation des mais, j’ai explosé de rire en lisant dernièrement un long mail pour m’inciter à parler d’un truc dont je me fous, terminant sur un « je lis souvent votre blog et j’aime beaucoup ce que vous faites ». Ce n’est plus de la grosse ficelle, là, c’est de la corde à noeuds.

  7. François Guillot

    Jean-François : oui, j’ai vu que tu mettais la mention. Mais le débat montre que les choses ne sont pas mûres entre les pratiques des blogueurs, des annonceurs et les lecteurs. Comme dit Joïakim, il faut être clair sur la démarche, mais visiblement faire du rédactionnel sponsorisé, même si c’est annoncé, n’est pas perçu unanimement comme une pratique claire.

    Joïakim : tu prends la citation, tu l’imprimes en très grand et tu la fais trôner dans le dôme, c’est ça l’idée ?

    Koz : j’avais autrefois eu l’idée dfaire une démonstration par l’absurde : bousiller mon blog de l’époque en reprenant TOUTES les sollicitations dont je faisais l’objet pour faire EXACTEMENT ce qu’on attendait de moi, tout en ne produisant plus aucun rédactionnel propre… On en aurait du buzz et du n’importe quoi… J’y repense maintenant, c’était génial (comme toutes les idées que j’ai), j’aurais dû aller au bout de la démarche !

  8. Ben oui, françois, tu es génial.
    Et beau, aussi.

  9. N’abandonne jamais une de tes idées malheureux, elles sont toujours bonnes, on le sait pourtant ça😉

  10. François Guillot

    Erwan, Eric, votre lucidité vous honore !

  11. François Guillot

    J’arrête les conneries 1/2 seconde car je vois deux points intéressants dans la discussions sur TechCrunch et ailleurs :

    – il ne faut pas oublier qu’une partie du problème est venue du fait que certains billets étaient sponsorisés et pas d’autres……. Au mieux c’est un très déplaisant problème de timing comme Julien V l’explique à Ouriel O. Mais donc le problème n’était pas juste l’approche maladroite v/v d’Embruns ou juste les publis.

    – un publi rédigé par le blogueur lui-même ce n’est pas la même chose qu’un publi fourni clé en mains (cf. emmanuel parody dans les commentaires). Dans la presse les rédacs qui font les publis elles-mêmes n’ont aucune crédibilité.

    Peut-être qu’à partir de maintenant les blogueurs demanderont à ne pas rédiger leurs publis eux-mêmes… Quoique je me souviens du publi de Voyages SNCF sur le blog de Loïc Le meur (donc un publi clé en main, pas rédigé par l’auteur) qui à l’époque avait déclenché une série de commentaires assassins.

    Décidément le mélange des genres est TRES compliqué sur les blogs… cela milite pour les approches non-publicitaires. Mon petit doigt me dit qu’on en reparlera bientôt sur i&o.

  12. Pingback: Et hop encore une opération mal ciblée « internet et opinion - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.

  13. C’est pour ça qu’il y a des RP spécialisés qui connaissent les bloggers parce qu’ils sont avant tout bloggers et pros du web (je dis pas ça pour me faire mousser mais bon c’est vrai)…après les raleurs systématiques comme Laurent et d’autres, on va peut être finir par les éviter ? Et donc réduire la liste …sauf si j’ai un gode à faire tester (ce qui ne risque pas de m’arriver actuellement) j’évite en effet soigneusement !! Après tout tant pis pour vous si vous ne voulez pas participer aux expériences que l’on vous propose ou êtes hyper intransigeants : de mon côté (en tant que bloggeuse) je reçois bcp de mauvaises approches mais je pardonne aussi aux inexpérimentés (je vais même parfois jusqu’à les conseiller pour éviter qu’ils donnent une mauvaise image de notre ingrat métier s’il en est)…voilà voilà

  14. Emmanuel Bruant

    Comment ne pas être d’accord (ou presque… je vous laisse le gode) ?

  15. Pingback: Cuma NGuikut >>> www.KetikJob.com « Ketikjob’s Blog