Wikipedia ou Pierre Assouline : comment rectifier son erreur ?

25-assouline.jpgPierre Assouline, dont je lis et j’apprécie le blog depuis son ouverture, s’est fait un contempteur de wikipedia, avec des billets aux titres évocateurs: l’Affaire Wikipedia, de l’irresponsabilité de wikipedia, tous les wikipédiens ne sont pas tous désintéressés, la fiabilité de wikipedia en question.

Comme j’ai savouré ses chroniques sur France Inter, je lis également Pierre Assouline dans Le Monde 2. On lit en page 7 du numéro de ce week-end, dans un corps de texte minuscule l’information suivante : un photographe a contacté le journal pour rectifier une information à partir de laquelle Pierre Assouline avait écrit toute sa chronique.

725px-origine-du-monde-inisheer.jpgLe journaliste écrivain chroniqueur enseignant critique blogueur reprenait une information du Canard Enchaîné : lors de sa visite de la rétrospective Courbet, notre président aurait tout fait pour éviter d’être photographié devant le tableau à l’histoire sulfureuse, L’Origine du Monde. Ce qui lui faisait écrire, le 3 novembre 2007, dans le n°194 du Monde 2:

« Pas question de photographier le futur ex-époux de Cécila S. devant ce sexe en majesté. On imagine l’usage que les médias et, à défaut, la blogosphère en auraient fait. Le président a probablement été filmé et photographié devant toutes les oeuvres de Courbet sauf une. Une telle aventure ne pouvait advenir qu’à L’Origine du monde« .

sarkozycourbetsipapress1194633142.jpgProblème. Jacques Witt, un des photographes présents a manifestement expliqué au journal que le service de presse de l’Elysée n’a rien demandé de tel et qu’une photo du président face au tableau est bien disponible dans plusieurs agences. La preuve en image se trouve sur le blog de Gilles Klein (et reproduite ici même avec son aimable autorisation).

Alors, Pierre Assouline, est-ce bien sérieux ?

  1. Deux semaines pour corriger une erreur (Gilles Klein nous en avait averti dès le 9 novembre)
  2. Un entrefilet pour contrebalancer la chronique d’une page tout entière consacrée à ce sujet.

Je ne sais si pas Wikipedia fait mieux. En tout cas, l’encyclopédie ne fait pas moins bien : tout simplement parce que la réponse est corrigée dans un cadre équivalent à l’erreur. Il n’y a pas deux poids deux mesures dans la rectification, contrairement à la presse écrite.

Et, on imagine que Pierre Assouline au regard de sa propre expérience (l’erreur est humaine n’est-ce pas? et les histoires de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours on en connaît) sera d’accord avec Elisabeth Levy qui a récemment publié un billet au titre suffisamment clair : Wikipedia, royaume de l’impunité, pas davantage que les journaux. Que faut-il ajouter après cela? Lire le billet de maître Eolas consacré à cette décision de justice et qui clarifie bien les choses.

(je reviendrai prochainement sur le livre de ses étudiants de Science Po et dont il a assuré la préface, mais mon libraire ne l’avait pas encore reçu et comme j’aime aller chez mon libraire… j’attends).

PS : histoire de vous assurer que je ne raconte pas des histoires, vous pouvez toujours aller faire un tour du côté du Phare qui a suivi de près cette anecdote depuis le début.

Publicités

8 réponses à “Wikipedia ou Pierre Assouline : comment rectifier son erreur ?

  1. François Guillot

    Et donc en clair en ce qui concerne la responsabilité de Wikipédia ou de n’importe qui d’autre, le tout pour le plaignant est de s’adresser dans les bonnes formes à l’éditeur de contenu, qu’il soit on ou offline.

    PS : tu es en pleine forme Emmanuel.

  2. Le livre des étudiants d’Assouline est intéressant, mais la préface d’Assouline est injuste.

  3. L’étude des étudiants de sciences-po est en effet fort intéressante mais il faut le dire bien plus équilibrée que les écrits de Pierre Assouline ou sa même a préface.

    Ce qui est préoccupant ce n’est pas Wikipedia mais le fait que des personnes l’utilisent en guise de référence dans un cadre scolaire ou universitaire ce qui n’est guère sérieux.

  4. François Guillot

    « Wikipedia, ‘l’encyclopédie (!) en ligne’, absoute de toutes les sottises qu’elle abrite (…) »

    Pierre Marcelle dans Libé d’hier (p37).

    Il a trop lu Assouline et pas assez Eolas ?

  5. Pierre Assouline n’aime pas avoir tort. Quand quelqu’un a le malheur de se mettre sur son chemin, il se venge. C’est ainsi, semble-t-il, qu’un universitaire ami de Wikipédia a été violemment attaqué et, semble-t-il, diffamé.

    http://david.monniaux.free.fr/dotclear/index.php/2008/02/22/130-sacre-assouline-il-me-fera-toujours-rire

  6. Arthémistocle

    Diffamé ? ah oui Chco BN ?

    Monniaux se moque d’Assouline et prétend que celui-ci soutient des contre-vérités,
    http://david.monniaux.free.fr/dotclear/index.php/post/2008/02/22/130-sacre-assouline-il-me-fera-toujours-rire

    « J’apprends tout d’abord que j’aurais supprimé l’accès de l’école de journalisme de Sciences-Po à Wikipédia, puis qu’après discussion je l’aurais rétabli mais en interdisant l’écriture. Affirmations risibles, pour la bonne raison que je n’ai techniquement pas le pouvoir de bloquer l’accès en lecture à Wikipédia à quiconque.»

    On a compris qu’il s’agissait de bloquer Sciences Po. d’accès en écriture. Personne n’a parlé d’interdiction en lecture.

    Et DM est démenti par le rapport de wikipedia sur cette affaire
    http://fr.wikinews.org/wiki/Quand_des_%C3%A9tudiants_de_Science_Po_vandalisent_Wikip%C3%A9dia%E2%80%A6

    « David Monniaux, un des administrateurs de Wikipedia et membre de l’association Wikimedia France dont le but est de promouvoir les projets de la Wikimedia Fondation[1], a donc procédé dans un premier temps à un blocage en écriture des plages IP utilisées par les étudiants de Science Po pour procéder à leurs essais pour une durée de trois mois »

    Ou de l’art de jouer sur les mots et d’accuser l’autre de procédés qui sont les siens

  7. Arthémistocle

    En revanche sur WP David Monniaux a accusé les étudiants d’Assouline d’avoir commis de très graves délits avec la complicité de leur prof (Assouline donc) ce qu’il s’empresse de dénoncer à la direction de Sciences Po. dont il espère qu’elle prendra des sanctions contre les supposés « coupables »;

    Il bloque l’Ecole afin de créer un malaise et afin de forcer ainsi la direction à se pencher sur le problème et à accorder de l’importance à son signalement et sous-entend que Wikimedia se réserve le droit de porter plainte, comme si les étudiants étaient entrés dans un système protégé.

    Heureusement que le ridicule ne tue pas. Mais pour la diffamation, je ne sais pas de quel côté on la

  8. Arthémistocle

    erreur technique

    pour la diffamation, je ne sais pas de quel côté il faut la voir.
    Pour la dénonciation, c’est en tout cas assez clair.

    Tout cela est visible sur Wikipedia quand David Monniaux se fâche aprce que les étudiants d’Assouline annoncenet qu’ils s’apprêtent à publier une étude sur Wikipedia. David Monniaux ,e l’a pas lue, il ignore son contenu, mais d’abord il se fâche, il accuse de « vandalisme » et on soutient que c’est un délit, et il menace sciences Po et sa direction;

    Le contentieux Assouline-Monniaux/Wikipedia est assez chargé .

    Une partie des références se trouve ici
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Le_Bistro/10_juillet_2007#Sciences_Po
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/10_juillet_2007#sciences_po.2C_bis

    Je n’ai pas immédiatement sous la main la réponse de la direction de Sciences Po (je crois sur LCI) mais elle dément complètement qu’il s’agisse de délits réalisés lors de l’étude sur Wikipedia par les étudiants. On s’en serait douté.

    On recourt vite à la logique de l’accusation à Wikipedia. Et la limite avec la diffamation n’est pas toujours évidente non plus.