Le blog, un support de démonstration complémentaire du livre

sexismeg.jpg

Une intéressante initiative vient de voir le jour. Elle est préfigure peut-être une nouvelle approche de la publication dans le milieu de la recherche, où format papier et format électronique se complètent mutuellement. Eric Brian, directeur d’étude à l’EHESS (son blog scientifique) et Marie Jaisson viennent de publier un livre aux éditions Raisons d’Agir, Le sexisme de la première heure, qui commence par l’avertissement suivant :

AVERTISSEMENT
Selon un usage qui s’est développé au cours des dernières années les sources de cette étude, les tableaux statistiques, les graphiques, les simulations et les annexes mathématiques ne sont pas donnés dans le présent volume, mais au moyen d’une documentation électronique librement accessible via internet. C’est donc l’ensemble des différents fichiers téléchargeables et des sections de ce livre qui forme, à proprement parler, la documentation de l’étude. Toutefois, le livre tel qu’il est publié peut circuler seul, un matériel critique suffisant étant procuré. En complément, le site propose les éléments que les lectrices et les lecteurs pourraient désirer consulter à titre de vérification, accompagnés de matériaux connexes et de textes anciens. Il propose aussi plusieurs simulations issues du calcul des probabilités qui restituent visuellement hypothèses et résultats, l’imprimé ne traduisant que formellement ou bien de manière très rudimentaire les effets de variabilité stochastique. Les auteurs pourront être amenés à développer ce site selon la réception de cette recherche, ou bien à revoir son articulation avec le livre. Au moment où paraît le livre, l’adresse du site est : http://s1h.blogspot.com

Cette initiative n’est peut-être pas nouvelle. Elle reste néanmoins très rare en France et en particulier pour un livre de sciences sociales non confidentiel (les Editions Raison d’agir ne sont pas une presse universitaire et trouvent facilement place chez les libraires généralistes).

A terme, il est tout à fait possible que les chercheurs en sciences sociales mobilisent le support qu’est Internet pour permettre au lecteur de compléter et d’enrichir sa lecture de l’ouvrage. En effet, un des reproches fait régulièrement aux chercheurs concerne l’appareil critique que ces derniers mobilisent pour argumenter et asseoir leur démonstration (condition qui reste souvent indispensable pour s’assurer du bien-fondé de leur analyse).

Sur le blog dédié au livre on peut consulter des animations vidéos de simulations statistiques, la bibliographie, les articles disponibles en ligne auxquels les auteurs font référence, une présentation de l’ouvrage au format mp3 (suite à une conférence sur Second Life dans l’espace Pierre Bourdieu) et bien d’autres choses.

La possibilité de consulter certaines données plus ou moins brutes (en tout cas sous une autre forme que celle à laquelle les livres nous ont habitués) va se démocratiser à l’ensemble du public et non plus aux quelques chercheurs qui, de par leur travail, peuvent accéder aux mêmes données que les auteurs. Elle permet, si d’autres s’en emparent, de donner une base de discussion collective sur les données récoltées et leur traitement.

Une telle initiative, si elle venait à se généraliser, engagerait une nouvelle forme de circulation du savoir des sciences sociales tout s’inscrivant dans le droit fil de son histoire : en effet, le livre reste la pierre angulaire de la diffusion d’un savoir à un public éclairé ; le blog ne le remplace pas, bien au contraire, il l’accompagne et l’enrichit. Le blog, dans cette configuration proposée par Eric Brian et Marie Jaisson, ne concurrence pas le livre mais le complète.

Encore une fois, ceci ne tuera pas cela. Et si, après les échecs à répétition du livre numérique, le succès d’un livre 2.0 ne résiderait pas dans cette formule hybride papier + www ?

2 réponses à “Le blog, un support de démonstration complémentaire du livre

  1. Merci d’avoir noté la démarche suivie à l’occasion de la publication de livre, et de l’avoir expliquée pertinemment.

  2. Merci de même.
    J’ajoute que le même blog sert à l’accompagnement d’un livre en langue anglaise sur un sujet voisin (les rapports entre biologie, sociolgie et mathématique à propos du sex-ratio) : The Descent of Human Sex Ratio at Birth (Springer NL, Sept. 2007).