Rétrospective 2007 : l’année web

La fin d’année est traditionnellement l’heure des bilans. Internet et Opinion n’y échappe pas et vous propose de revisiter 2007 à travers une sélection subjective des événements qui nous ont le plus marqué.

Janvier

5thThierry Crouzet publie Le Cinquième Pouvoir, un des (finalement) rares essais sur les effets de la participation sur Internet.

Coca-Cola consacre plus d’un quart du budget de lancement de Coca-Cola Zero à Internet : le record pour les gros lancements en ce début 2007.

Février

David Neeleman, patron fondateur de jetBlue, utilise YouTube pour s’adresser directement à ses clients à l’issue de la plus grande crise de l’histoire de la compagnie : une vidéo, « Our Promise To You », qui restera dans les annales de la gestion de crise en ligne.

DailyMotion, YouTube et les skyblogs sont les accélérateurs du mouvement qui envahit les dancefloors et les rues : la Tecktonik.

Mars

Le buzz de ce début d’année est l’oeuvre du magazine Choc (dont les ventes s’effondrent), pour qui l’agence Buzzman a conçu une campagne autour d’une vraie-fausse vidéo du pétage de plombs de Jean-Luc Delarue dans l’avion.

summizeLancement de Summize, nouveau modèle de consumérisme en ligne, dont on attend un équivalent français avec impatience.

La net-campagne bat son plein et est un terrain d’expérimentation pour les politiques qui utilisent le web au maximum de ses possibilités, allant jusqu’à investir Second Life, et pour les médias, qui font évoluer leurs formules en ligne pour y intégrer le maximum d’interactivité.

Avril

lifeL’emblématique magazine Life cesse sa parution : le Paris-Match américain n’existera plus qu’en ligne.

Consolidation dans la publicité en ligne : Google s’offre DoubleClick pour 3,1 milliards de dollars. Un mois plus tard, Microsoft rachète aQuantive pour 6 milliards de dollars.

Mai

Steve Jobs annonce une série de mesures visant à rendre Apple plus verte : c’est le résultat d’un travail de lobbying en ligne mené par Greenpeace depuis 9 mois au travers du site GreenMyApple.

Contrairement au référendum, les résultats de la campagne présidentielle ne reflètent que modérément le débat en ligne.

rue89Lancement le 6 mai de Rue89.com, première expérience online française de journalisme « hybride », où des journalistes issus de Libération encadrent des contributions extérieures de non-professionnels de l’information. Après 6 mois d’existence, Rue89 est l’auteur remarqué de plusieurs scoops et réalise près d’un million de visiteurs mensuels. D’autres projets comme Lepost.fr (groupe Le Monde) ou MediaPart, le projet d’Edwy Plénel, se faufileront dans ce créneau.

facebookFacebook ouvre la possibilité à tous ses membres de développer librement leurs applications en ligne et d’en tirer tous les revenus associés. C’est le signal d’une explosion qui fera de Facebook LE phénomène Internet de 2007, témoignant d’un nouveau rapport social entre les individus et éclipsant les MySpace, Second Life ou autres Twitter.

Juin

sarkog815 millions de vidéos vues en 10 jours pour se demander si Nicolas Sarkozy était bourré au G8. Etonnant buzz autour d’une vidéo finalement assez anodine.

Fin d’Arrêt Sur Images après 12 ans de bons et loyaux services. Après polémiques et pétitions, l’équipe de Daniel Schneidermann se délocalise, déménage le big bang blog et prépare son retour en ligne.

Aufeminin.com, leader des magazines féminins en ligne, est racheté à plus de 40% par le groupe allemand Springer, portant ainsi sa valorisation à 284 millions d’euros. Soit 44 millions d’euros de plus que le prix que Bernard Arnault déboursera pour Les Echos au mois de novembre.

Juillet

Agoravox lance sa première enquête participative, une nouvelle expérience d’intelligence collective coordonnée. La première d’entre elles est consacrée à la vaccination.

iab logoL’enquête de l’Interactive Advertising Bureau sur l’e-pub montre une progression des investissements en ligne de 40%. La SNCF reste le premier annonceur. Près de 11% des dépenses publicitaires en France sont désormais consacrées au web, seul segment dynamique du marché publicitaire.

Août

Avec une certaine discrétion, Google devient éditeur en annonçant la possibilité pour les parties prenantes d’une information de venir commenter les Google News qui les concernent. Une solution utilisée sur le Google News U.S. et avec parcimonie.

Un étudiant américain, Virgil Griffith, met en ligne le Wikiscanner, un outil permettant de remonter à la source des modifications anonymes sur Wikipédia. Nombreux sont ceux (partis politiques, entreprises, personnalités) qui sont pris la main dans le sac.

Les étudiants britanniques font plier HSBC en se fédérant sur Facebook : la pétition en ligne réunit plusieurs milliers de membres et permet l’annulation de l’augmentation de leurs agios.

Septembre

Chanel met le paquet avec une opération blogueurs impressionnante.

NYT onlineLe New York Times.com, site média le plus visité au monde, abandonne le modèle payant et rend gratuit l’accès à la totalité des contenus, pariant sur l’accroissement de trafic et des revenus de la publicité.

widgetupsC’est l’année des widgets. UPS consacre l’essentiel de son budget d’achat d’espace 2007 à la promotion on et offline de son compagnon de bureau : sans doute une des campagnes les plus ambitieuses et les plus osées pour un service web (signée McCann Erickson).

Octobre

onslaughtAprès une première campagne très remarquée intitulée « Evolution » qui dénonçait la dictature de l’image, Dove remet le couvert en s’attaquant aux marques dans sa nouvelle campagne, « Onslaught« . Une ligne jaune franchie pour beaucoup, qui rappellent que Dove, c’est Unilever et qu’Unilever, ce sont aussi des marques dont l’attitude est dénoncée… par Onslaught.

radioheadPlus de maison de disques, plus de points de vente : Radiohead utilise le web comme seul canal de lancement de son dernier album, In Rainbows, demandant à l’internaute de payer le prix qui lui paraît juste. Mais combien d’artistes peuvent se permettre une telle folie ?

Le magazine Géo lance ses webreportages : une belle réussite qui illustre l’intégration croissante de l’image en ligne et le phénomène des web TV.

martinePlus qu’un buzz Internet, c’est un véritable phénomène de société : impossible d’échappper au Martine Cover Generator. Casterman demandera la désactivation du site après un mois de franche rigolade pour les internautes.

Jean-Louis Borloo rencontre une assemblée de blogueurs à l’occasion du Grenelle de l’environnement.

zuckerbergFacebook accueille Microsoft dans son capital à hauteur de 1.6% (soit 240 millions de dollars) et annonce la personnalisation de la publicité.

Novembre

Un e-mail mal placé de BETC Euro RSCG à Laurent Gloaguen d’Embruns, doublée d’une campagne de publi-rédactionnels sur des blogs pour Ebay, met le feu à un bout de la blogosphère et relance le débat sur les relations entre les marques et les blogueurs.

C’est la fin de Pointblog, le magazine du blogging. L’audience et le rythme de publication n’auront pas suffi à attirer suffisamment de publicité. Gilles Klein continue avec Le Monde du Blog.

Le baromètre annuel d’IPSOS pour Australie montre un niveau élevé de publiphobie de la part des internautes.

olivennesLe patron de la FNAC Denis Olivennes réussit le joli coup de mettre d’accord les ayant droit de la musique et du cinéma et les fournisseurs d’accès et propose dans son rapport de sanctionner les pirates en coupant leur abonnement à Internet.

L’arrivée de l’iPhone marque le véritable lancement de l’Internet mobile.

Décembre

quidRobert Laffont annonce la fin du Quid papier, victime collatérale de l’abondance d’information en ligne (et peut-être de Wikipédia en particulier).

On semble s’ennuyer au Web3, le congrès international réunissant blogueurs et entrepreneurs de tous horizons à Paris. Peu de nouveautés dans les contenus, mais un « place to be » du networking malgré tout.

Facebook passe le million de membres en France.

Skyblog était un phénomène de société, c’est aussi désormais un phénomène économique : Skyrock annonce gagner davantage d’argent avec ses activités en ligne qu’avec la radio.

manaudouLa publication de photos de Laure Manaudou nue enflamme le web (et les stats de tous ceux qui utilisent les 3 mots magiques : Laure + Manaudou + Nue), mais un travail remarquable des avocats de la nageuse, qui obtiennent le retrait rapide des images là où elles sont publiées, vient démontrer qu’Internet n’est peut-être pas la zone de non-droit que l’on croit.

Bonne fin de fêtes de fin d’année à tous.

19 réponses à “Rétrospective 2007 : l’année web

  1. Aurélien Viers

    Très bonne synthèse et liens pertinents. Bonne année 2008.

  2. vous n’avez pas parlé des présidentielles sur le net!

  3. François Guillot

    si si, en mars et en mai.

  4. Merci pour cette synthèse François. Je rajouterais peut-être (car il ne me semble pas que ce soit évoqué) le débat assez soutenu autour de la monétisation des blogs, des micros revenus de blogueurs au début de l’été.
    On peut aussi rajouter la récente « grève » que vient de connaître Heaven avec les contributrices de Ladies room. Une première semble-t-il.
    Bref, 2008, promet d’être sportif !

  5. François Guillot

    Effectivement… ce sont des infos que j’ai sacrifiées sur l’autel de l’abondance des news… recalées au dernier tour🙂

    (et si nous sommes courageux nous nous livrerons à l’exercice des prédictions 2008, mais d’abord on va bien réveillonner).

  6. Paul de Montréal

    En 2007, vous avez oublié un évènement Web qui vous a marqué.
    C’est absolument Im-par-don-na-ble !

    Le 5 aout 2007, né le blog français « Internet et opinion » qui va apporter un éclairage essentiel pour l’impact de l’Internet sur l’opinion et sur la communication moderne.
    😉

    Bonne continuation et bonne année 2008.

  7. Et un événement web qui donne la possibilité d’en appréhender et d’en comprendre plein d’autres est un sacré événement ;D
    bon réveillon !

  8. Pingback: PR2Peer

  9. François Guillot

    Merci pour vos commentaires… et très bon cru 2008 (ici ou ailleurs).

  10. Pingback: Lectures conseillées « INTERNET & OPINION

  11. Intéressante rétrospective François qui permet à des béotiens d’appréhender l’importance du web. Pour ma part je vois dans le succès de Facebook et la disparition du Quid papier des phénomènes qui annoncent de grands changements culturels pour les années à venir. Bonne année à tous.

  12. François Guillot

    Oui mais je ne veux pas pour autant donner plus de sens que cela à une rétrospective de ce genre : il y a les situations dans lesquelles Internet joue un rôle important et d’autres ou ce n’est pas le cas (Présidentielles). On ne veut surtout pas faire d’ayatollisme : Internet ne change pas tout, tout de suite non plus et finalement tout l’enjeu est de bien distinguer ce qui change et ce qui ne change pas, ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Bonne année !

  13. Emmanuel Bruant

    Oui, allez, bonne année;-) merci pour ce billet qui remet les idées en place pour les mois à venir

  14. Très bonne rétrospective – quelle mémoire !
    Pour la présidentielle, je vérifierai mes sources, mais il me semble que les courbes de l’observatoire présidentiel de rtgi ont assez fidèlement reflété l’état de l’opnion publique telle qu’exprimée à travers les sondages d’abord puis dans les urnes enfin. C’est bien Sarkozy et Royal qui produisaient le plus fort écho dans la webosphère, avec Bayrou les talonnant avec une proximité toujours plus forte à mesure que l’on se rapprochait de l’échéance, sans jamais les rejoindre pour autant…
    Bonne année !

  15. François Guillot

    Salut Anthony, effectivement je serais preneur d’un approfondissement sur le sujet et tu as raison, en relisant les billets de Guilhem à l’époque on voit qu’il constate une corrélation étroite entre les citation des deux candidats dans la presse et sur les blogs et les scores obtenus.

    Mais en quelques idées clé je constate :
    – dans la blogopole RTGI la 1ère force est le PS
    – parmi tout ce que le net compte d’observateurs, personne pour dire que le net a fait l’élection comme au moment du référendum
    – ça remonte à 2006, mais le raz-de-marée de Ségolène Royal aux primaires socialistes allait totalement à l’encontre des opinions exprimées dans la blogosphère (en tout cas la blogosphère perçue comme « influente ») qui plébiscitait DSK.

    Donc l’idée était plutôt que le web n’a pas « fait » l’élection comme certains auraient voulu que ce soit le cas. En relisant mon billet je vois que la formulation « ne reflète que modérément » est trompeuse car trop prudente à cet égard.

    PS : je te rassure, ce n’est pas le genre de billets qui sort d’un coup🙂 D’abord des idées griffonnées sur le papier, ensuite un appel à idées chez i&e, enfin la vérification des infos et des dates, qui entraîne d’autres idées, etc. Enfin tout un process, quoi🙂

  16. Pingback: Bonne année à tous | Marketing 2.0

  17. Merci pour cette bien belle retrospective🙂

  18. Pingback: 2007 retrospective: a year on the Internet « internet et opinion - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.

  19. Pingback: Rétrospective 2008 : l’année web « internet et opinion(s) - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.