Ces adresses Internet impossibles à retenir

À la maison nous sommes abonnés à La Gazette des communes (on dit « La Gazette » dans le milieu). Et ceci pour mon plus grand bonheur. Comme cette édition du 28 janvier dernier où l’on pouvait lire un papier sur une association à l’acronyme illisible et donc incompréhensible. Alors… prenez votre souffle :

ANDGDGARD pour l’Association Nationale des Directeurs Généraux et Directeurs Généraux Adjoints des Régions et des Départements. Une association qui propose son site (très bien fait et complet par ailleurs) à l’adresse éponyme : http://www.andgdgard.asso.fr

Ce qui donne un bon exercice à la fois mnémotechnique et de diction pour l’internaute. Alors, répéte après moi : « je télécharge mon pdf sur http://www.andgdgard.asso.fr ».

Quoiqu’il en soit, longue vie aux directeurs généraux (et aux directeurs généraux adjoints, ne les oublions pas) des régions (et des départements, ne les oublions pas) !

Si vous connaissez d’autres adresses de sites imprononçables, on ouvrira peut-être un festival annuel…

5 réponses à “Ces adresses Internet impossibles à retenir

  1. ça se dit hangar ?

  2. Celui-ci est pas mal non plus, mais trop court pour être en compétition… :

    http://grml.eu/

    (c’est un site de démo mais tout de même).

  3. Emmanuel Bruant

    A xav : hand-garde, un truc comme ça… Mais j’ai jamais été bon en phonétique!
    Valery, « grml » concourera dans la catégorie « site de démo (mais tout de même) ». C’est vendu!

  4. Emmanuel Bruant

    Très bon et très bonne maison d’édition. Je n’avais pas retenu leur nom (et pour cause) mais « La petite histoire des colonies françaises » est un bel ouvrage et une belle aventure.