L’arythmie du web et le (tout petit) wagon de retard de Mediapart

Le signal faible du jour est microscopique… Insignifiant presque. Mais, pris par le petit bout de la lorgnette, il est révélateur de la possible arythmie de l’info sur le web.

Aujourd’hui, Mediapart, via sa revue de web, nous apprend que l’histoire des portables qui s’allument et des pop-corns qui sautent  et bien vous savez quoi… bah c’était bidon… ça vous en bouche un coin, mais peut-être que vous n’étiez pas au courant, sûrement comme  le responsable de la rubrique (en vacances prolongées ?;-).

Le journal en ligne linke ainsi sur la page d’Hoaxbuster qui date du 12 juin – date à laquelle CardoSystem avait déjà révélé le pot aux roses. Mediapart nous informe donc du dénouement de ce buzz  plus de 2 mois après ! Qu’il s’agisse d’une erreur de manip, d’une erreur technique ou d’une mise en avant « assumée »  voilà une info qui, innocemment, remonte à la surface comme une bouteille à la mer.

Cela fait penser à ces tristes chaînes pour sauver un enfant qui circulent sur la toile, de boîte mail en boîte mail et qui ne semblent jamais s’éteindre. Cela nous rappelle cette spécificité du web où l’on peut régulièrement réinventer la roue, réchauffer de l’info, retrouver des indices, détérer une preuve tellement cela part dans tous les sens et qu’il est impossible de tout voir.

[Edit à 15h20 : comme on pouvait s’y attendre, merci Vincent, le lien a disparu de la page et votre serviteur n’ayant pu exceptionnellement faire de capture d’écran, vous n’avez plus qu’à me croire sur parole ;-)]

10 réponses à “L’arythmie du web et le (tout petit) wagon de retard de Mediapart

  1. Je n’arrive pas à savoir s’il s’agit d’arythmie du web en général (réelle, il faut le dire, mais que dire alors de la télévision qui traite de sujets façon « tendance » quand c’est… déjà bien installé) ou simplement de la pauvreté de l’actualité du jour chez Mediapart.

    Qui pour le coup, ne nous livre plus des « nouvelles » (or le Gavroche stylisé et le rythme évoquent un quotidien) mais bel et bien… des « anciennes ».

  2. Ben, ben… c’est plus visible sur Mediapart…?!

  3. Emmanuel Bruant

    @ Vincent : Et voilà… Et ouais il va falloir me croire sur parole. Etant sur un ordinateur en libre accès j’avais pas la possibilité de faire de capture d’écran. Ce qui devait arriver arriva (il faut faire avec l’éphémère du web aussi😉
    @ Enikao : souvent la télé trait ce genre de sujet avec une présentation à part, dans une partie plus magazine ou en marronier (grosse différence avec l’actualité). Et si Mediapart a rien d’autre à raconter cela va aussi dans l’esprit « arythmique » du web.

  4. Emmanuel, si la télé « trait » les sujets, il faut croire que certains ont pris le temps de les laisser fermenter🙂 Au risque de prendre le temps de cerveau disponible pour une vache à lait ?

  5. 🙂

    moi en ce moment je vois Loïc Le Meur partout ! Sa photo, suivie d’un appel à devenir fan : « Welcome to my Facebook page! Unfortunately Facebook has a 5000 friends limits so I stopped adding friends but feel free to add me on what they call a « fans » page »

  6. Emmanuel Bruant

    @ enikao : touché coulé, il fallait lire traite (comme quand on dis : je vais à la traite)
    @ palpitt : Après l’homme qui valait trois milliards, l’homme qui avait 5000 amis. Mais la série était déjà mauvaise, non ?😉

  7. Pareil avec le Monde, qui a découvert Failbook la semaine dernière …

  8. Emmanuel Bruant

    @ epikt : Et bien oui l’arythmie des commentaires… Parlons-en !😉 N’est-il pas arrivé aux uns et aux autres de découvrir un billet et de voir que les commentaires datent d’une à deux semaines. Alors qu’on croyait découvrir un truc nouveau et bah non, cela avait déjà quelques heures de vol. Moi à partir de là, j’ai souvent un sentiment de déception. Tarde le sociologue nous proposait à son époque déjà de faire l’expérience du journal de la veille avec lequel (quand on sait qu’il est de la veille) on a plus du tout les mêmes sensations qu’avec le journal du jour…
    Et merci pour les liens (comme quoi je suis un vrai flemmard mais oui, google est là ?

  9. Pingback: Le droit à l’oubli selon Alex Türk ou l’extension du domaine de la lutte ? « internet et opinion(s) - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.