Les médias en ligne et leurs politiques de blogs

Je viens de faire un travail qui me tenait à cœur depuis plusieurs mois : décortiquer les politiques de blogs menées par les principaux médias en ligne généralistes — les « grands médias », si on veut.

Qu’est-ce que j’appelle la « politique de blogs » des médias en ligne, d’abord ? Tout simplement la manière dont ces médias proposent des blogs, ou pas, à leurs lecteurs.

Cela peut prendre des formes multiples : des blogs de journalistes sur le site du média (par exemple celui de Corinne Lesnes du Monde), une plate-forme de blog proposée aux internautes sous la marque du média (monblog.lemonde.fr), etc.

Or on sait que les médias français ont une vision culturellement très méfiante vis-à-vis d’Internet. Pourtant, bloguer est à la fois un moyen de :
– proposer un service additionnel à son public (un service d’information quand le média édite des blogs, un service de participation quand le média propose une plate-forme de blogs ouverte au public)
– d’interagir avec lui pour enrichir l’information et être à son écoute
– ou encore tout simplement une pratique inhérente au métier de journaliste, qui peut utiliser le blog pour raconter les coulisses de son métier, expliquer les dessous d’une enquête, diffuser des informations complémentaires, proposer des analyses complémentaires avec un point de vue plus personnel comme le blog le permet bien.

Même si cela a tendance à évoluer un peu depuis quelques mois, on sait que les journalistes français se servent encore malgré cela assez peu des blogs, que ce soit comme source d’information ou comme outil de publication. Et l’image générale dans la blogosphère est que très peu de journalistes bloguent et que beaucoup de ceux qui le font ne le font que dans une logique descendante, ne répondant pas aux commentaires, etc.

L’autre raison de mon intérêt pour cette question est que l’on sait que ces médias hébergent une quantité tout de même assez importante de blogs, parfois de très bonne qualité, parfois avec de très nombreux commentaires et, on peut le supposer, une audience importante… mais dont la logique de valorisation est assez différente de la blogosphère la plus visible, celle du haut du classement Wikio.

En effet, les blogs hébergés sur des sites ou des plates-formes de médias en ligne ne sont le plus souvent pas tenus par des auteurs très intégrés dans la blogopshère, qui maîtrisent la notion de lien entrant et sortant, et qui l’utilisent pour émerger en visibilité.

En revanche, le fait d’être situés sur des gros carrefours d’audience (les médias en ligne) peut être un vecteur de visibilité pour eux (à la fois par la faculté de cliquer depuis une rubrique « les blogs » sur la home, mais aussi parce que certains de ces médias intègrent des billets de blogs aux actus, donc dans la partie la plus visible et la plus suivie du média…).

Pour prendre un exemple, les blogs politiques du haut du classement Wikio ne sont pas, sauf quelques exceptions (Coulisses de Bruxelles, sur la plate-forme de Libé ; Jean-Michel Aphatie, chez RTL), hébergés par des médias en ligne mais sur des plates-formes de blogs classiques. Ces blogs maîtrisent bien les techniques qui permettent d’obtenir les précieux liens entrants qui permettent de remonter en popularité. A l’inverse, un blog comme celui d’Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro, est extrêmement vu et commenté sur le Figaro.fr. Il ne linke pas d’autres blogs ou participe à leurs commentaires pour les « draguer », et récupère donc moins de liens que ce qu’il pourrait. Pourtant, il est présent sur Lefigaro.fr et doit récupérer un trafic plus important que ne laisse suggérer sa 266ème place au classement Wikio, si on en juge par les centaines de commentaires qu’il peut avoir sur certains billets.

Bref, on a me semble-t-il affaire à des blogs qui échappent assez largement au système du netlinking et qui pour cette raison ne sont pas très visibles alors qu’ils peuvent être très visités. Et si l’influence, que l’on cherche tellement, n’était pas là où on la croit (dans le classement Wikio), mais aussi simplement dans ces outils moins communautaires mais à potentiel d’audience que sont les blogs édités par des médias ??

(Par ailleurs, soyons clair, je ne fais absolument pas partie des détracteurs du classement Wikio que j’estime nécessaire et plutôt bien fait).

Donc, je me suis penché sur la politique de blogs d’une grosse vingtaine de médias en ligne généralistes : les déclinaisons web de médias traditionnels et quelques pure players. J’en arrive à une typologie et une analyse quanti qui donne certaines tendances.

Je me suis en particulier attaché à regarder :
– le nombre de blogs existant, leur nature (blogs de journalistes, d’invités, d’internautes)
– leur vitalité, en utilisant la proportion de blogs actualisée au cours de la dernière semaine (relevés effectués dans la soirée du 29/11)
– la valorisation de ces blogs sur la homepage du site

Et non, je n’ai pas regardé le nombre de commentaires sur les blogs (j’ai été tenté, j’avoue, mais il y a un moment où il faut doser son effort 😉 ).

La conclusion est que l’on trouve en gros 4 politiques de blogs sur ces médias :

– les politiques « ouvertes » au public
– les politiques « semi-ouvertes »
– les politiques « fermées »
– les « non-politiques »

Sous réserve de toute erreur de lecteur, de décompte, etc., allons dans le détail et commençons par les non-politiques, ce qui est le plus simple. Parmi les médias que j’ai regardés, 5 ne proposent pas de blogs. Il s’agit de :

Marianne2 qui accueille des « blogueurs associés » sur ses pages, c’est à dire des blogueurs qui s’expriment sur d’autres plates-formes et qui sont invités à écrire sur Marianne2. Mais techniquement, Marianne2 (qui est, en fait, un blog…) n’accueille pas de blogs spécifiques de journalistes, d’experts ou d’internautes.

L’Humanité

France Info

RFI

Le Point, qui peut faire débat. D’abord, il y a un bouton « blog » trompeur dans le footer de la page d’accueil, puisqu’il ne mène nulle part. Ensuite, on peut considérer que certains espaces du site sont des blogs : Média 2.0 d’Emmanuel Berreta par exemple est un espace qui a une thématique (les médias), un nom, un auteur identifié, et dont les articles sont commentables. Mais n’est pas présenté comme « un blog ».

6 des pages du Point.fr ont ce profil, mais je ne les ai pas considérées comme des blogs au final, tout simplement car pas présentées comme telles. A la question « c’est quoi un blog ? », la réponse dans cette petite étude est : « ce que les médias présentent comme un blog ». il faut faire des choix.

Et maintenant, ceux qui présentent des blogs, donc.

———-

1. Les Politiques « fermées »

Il s’agit des médias qui proposent des blogs à lire, mais pas à écrire. Blogs de la rédaction, blogs d’experts ou de témoins invités par la rédaction, en quantité plus ou moins importante, ces médias sont dans une logique de proposition d’information supplémentaire ou complémentaire, par rapport à leur production éditoriale « officielle », mais ne proposent pas aux internautes de créer leur blog. On est dans la logique d’image de marque, pas dans la logique de service.

On peut distinguer deux sous-catégories au sein de ces politiques « fermées » : les médias qui ne proposent que des blogs de journalistes / rédaction / émission ; et les médias qui proposent des blogs de journalistes ET d’invités.

1.a. Politiques fermées : blogs de journalistes seuls. Il s’agit de :

– Le Figaro. Le Figaro propose 17 blogs qui sont tous des blogs (individuels ou collectifs) de journalistes de la rédaction, comme Suivez le Geek (Samuel Laurent et Laurent Suply) ou Etreintes Digitales (Marie-Catherine Beuth). 15 de ces 17 blogs ont été mis à jour au cours de la dernière semaine : pas mal ! Par contre Le Figaro valorise 3 de ces blogs depuis la home, ce qui le place en queue de peloton.

– Valeurs Actuelles… qui compte 1 blog : le blog de la rédaction (tenu à jour).

– La Croix, avec 5 blogs, dont 4 mis à jour au cours de la semaine. L’un des blogs fait intervenir des invités mais les autres sont des blogs de la rédaction, comme par exemple celui de Bruno Frappat. Les 5 blogs sont tous valorisés sur la home.

– La Parisien, c’est à peu près la même chose. On trouve seulement 6 blogs le Parisien, mais tous updatés dans la semaine et tous valorisés sur la home (dans un format blogroll). A noter que lorsque je m’étais penché une première fois sur la question au mois d’août, le Parisien ne proposait qu’un seul blog, sur les J.O. Il y a donc du changement… un exemple de variété des sujets abordés avec Jacky la main verte.

– RTL propose 8 blogs de la rédaction au total. 7 d’entre eux ont été mis à jour dans la semaine. 5 d’entre eux sont valorisés sur la home. On connaît bien Aphatie mais on peut aussi citer un exemple de blog jardinage. (Le parisien, RTL, des médias populaires à l’écoute des préoccupations pratiques de leurs publics ?)

– France Inter compte 22 blogs de journalistes (dont 5 correspondants à l’étranger). 14 d’entre eux ont été mis à jour dans la semaine, comme par exemple celui de Jean-François Achilli. Mais un seul est valorisé sur la home.

– Sur Europe 1, on trouve 3 blogs de la rédaction, tous mis à jour dans la semaine. Un seul également est valorisé sur la home. A noter que Europe 1 revendique des « blogs internautes » là où il n’y a en fait que des forums.

– RMC propose 11 blogs d’émissions, tous à jour. Tous sont cliquables depuis la home, et un d’entre eux est intégré aux actus de rmc.fr. On notera qu’ici aussi la thématique jardin est populaire.

———-

1.b. Politiques fermées : blogs de journalistes ET AUSSI d’experts invités. Il s’agit de :

– Libération. Libération propose 51 « Libéblogs ». Sur ces 51 libéblogs, 17 sont des blogs de journalistes (comme Secret Défense) et 34 sont des blogs d’invités (comme par exemple Serial Worker sur la vie au travail), ce qui en fait une des plates-formes les plus riches.

Sur les 51 libéblogs, 27 ont été actualisés depuis une semaine, soit une grosse moitié. Sur les 17 libéblogs de journalistes, 9 ont été mis à jour depuis une semaine, soit également une bonne moitié. Ajoutons également que depuis la home de Libé, 8 blogs sont cliquables (2 dans les actus, 6 dans la blogroll).

– L’Express. L’Express compte 28 blogs dont la moitié sont tenus par des journalistes de la rédaction (l’occasion de saluer le travail de transparence fait sur le blog Nouvelle Formule d’Eric Mettout). Les autres sont tenus par des experts (c’est chez l’Express que Jacques Attali tient sa conversation — qui n’en est pas une) ou des « témoins » (au sens large, exemple le blog de Jean-Pierre Dick ou le blog Elections Américaines qui était tenu par les étudiants en journalisme de Science po), voire des salariés non journalistes (le blog e-veille).

On peut cliquer 5 blogs depuis la home (un en actus, 4 en blogroll).

Sur les 28 blogs de lexpress.fr, 19 ont été mis à jour depuis une semaine, dont 12 des blogs de journalistes. Autrement dit, les journalistes qui participent aux blogs de l’Express sont assez actifs. Au moins en production éditoriale puisque je n’ai pas regardé leur activité dans les commentaires (je dis ça car j’ai en tête par exemple que Renaud Revel ne répondait pas aux commentaires, mais comme beaucoup d’autres).

– Rue89. La page « blogs » de Rue89 compte 84 blogs listés dans l’ordre alphabétique. Les « riverains » n’ayant pas la possibilité de créer leur blog Rue89, on est bien dans un modèle où les blogs sont ceux de la rédaction et d’invités.

Il n’y a pas d’autre méthode d’analyse que d’aller les visiter un par un et je n’ai pas eu la patience de regarder l’intégralité des 84. Je ne saurai donc pas dire combien de ces blogs sont des blogs de la rédaction de Rue89 (comme par exemple le Démonte-Rumeur, une excellente idée), et combien sont des blogs d’experts ou de leaders d’opinion (Rue89 avait réussi le joli coup d’embarquer 7 nouveaux députés dans le blogging).

Par contre j’en ai cliqué 30 pour voir le niveau de production éditoriale. 15 des 30 avaient été mis à jour dans la semaine. Les blogs Rue89 seraient donc « à moitié actifs ».

Ces blogs bénéficient par ailleurs d’une exposition plus ou moins forte, puisque certains d’entre eux sont intégrés dans la fil d’actu de la home (par exemple, ce qui était posté par Guillemette Faure sur le blog Campagnes d’Amérique était aussi intégré dans l’actu USA de Rue89. Donc pour certains au moins, ce sont davantage que des blogs annexés au média).

Dernier point : 9 blogs Rue89 sont cliquables depuis la home, et Rue89 est le seul média avec Backchich à proposer une blogroll pointant vers des blogs externes (certains médias font de la revue de web avec des liens pointant vers des sources / articles, mais Rue89 et Backchich sont bien les seuls à ma connaissance à proposer une sélection permanente de sources pointant vers des homepages).

– Métro (edit : je m’étais initialement trompé en classant Métro dans les « non-blogs », n’en ayant dans un premier temps trouvé aucun depuis la homepage…).

J’ai trouvé 20 blogs sous la marque Métro, dont 14 sont ouverts au public sous un format « d’appel à contributions » (exemple avec « Même pas honte« ). Modèle ouvert ou fermé ? Dans la mesure où il n’est pas possible de créer son blog Métro, je préfère garder Métro dans la catégorie « fermée ».

Par ailleurs Métro n’est pas très explicite sur le « statut » des auteurs des blogs, journalistes ou invités. 2 des blogs sont identifiables comme émanant de journalistes, comme par exemple celui de Nadia Loddo ; le reste étant des blogs invités (4, comme celui de l’écrivain Mabrouck Rachedi), et les blogs faisant appel à contribution.

Sur ces 20 blogs, seuls 6 ont été mis à jour dans la semaine (dont un des deux blogs de journalistes) et 2 sont valorisés sur la home, au sein des actus.

– Backchich. Backchich propose 18 blogs dont les profils semblent être journalistes + invités. je dis « semble » car les profils des auteurs sont difficiles à identifier : Si on sait que Nicolas Beau est le patron de la rédaction, Réda Sadki, responsable de Survivreausida.net, a plus le profil d’un « invité ».

En tout cas, 7 de ces 18 blogs ont été mis à jour dans la semaine, et 7 sont linkés depuis la home (1 en actu, 6 en blogroll).

Au passage, je donne quelques exemples de blogs sur chacune des plates-formes que je cite, mais il faut vraiment aller voir pour se rendre compte de la diversité, de la richesse et de l’originalité de beaucoup d’entre eux.

———-

2. Le modèle « semi-ouvert »

J’entends par là les médias qui proposent à leurs abonnés, et non à tous les internautes, de se créer un blog. Je serais tenté de dire qu’on est dans une logique de « service restreint ». On trouve donc sur ces plates-formes à la fois des blogs de journalistes, d’invités et d’abonnés. C’est en fait le cas des seuls Le Monde et Mediapart.

– Le Monde. Sur sa page blogs, le Monde a la particularité de ne parler que des « blogs invités », des « blogs sélectionnés » et des « blogs » tout court.

Il n’y a donc pas les « blogs de la rédaction » : les journalistes du Monde qui bloguent sont intégrés au blogs « invités » : cela permet de mettre en avant 20 blogs de qualité… dont seulement 4 à ma connaissance (comme Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire) sont tenus par des journalistes du Monde. Alors que le Monde a une plate-forme de blog les plus intéressantes et les plus complètes, la participation de ses journalistes reste bien maigre.

Les autres blogs « invités offrent une belle diversité d’idées de blogs (voir par exemple le blog « Démystifier la finance » du banquier Georges Ugeux). Tous les 20 ont été updatés dans la semaine.

Le deuxième niveau proposé par Le Monde, les « blogs sélectionnés », est issu des blogs d’abonnés. Il s’agit donc d’un choix éditorial de mettre certains blogs d’abonnés en avant (Gilles Klein qui est incontournable quand on s’intéresse aux médias en fait partie). 36 blogs sont ainsi « sélectionnés » par le Monde.

Pour le reste, on notera que le Monde valorise — sur sa page blog — les 30 derniers blogs d’abonnés mis à jour, et indique que 303 blogs ont été mis à jour depuis 2 mois. J’avais noté le même chiffre au mois d’août… et le jour où j’avais fait le relevé, le Monde indiquait 797 blogs updatés depuis deux mois. La plate-forme du Monde serait-elle en recul ??

Dernier point sur le Monde : la home du site linke 3 blogs dans les actus et en liste 13 dans ce qui ne s’appelle pas une blogroll mais occupe cette fonction. Ce sont donc 16 blogs du monde.fr qui sont cliquables depuis la home. On est dans la moyenne élevée.

– Mediapart. La conception ergonomique de Mediapart.fr rend difficile la lecture des données. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut faire partie du club pour avoir un blog sur Mediapart. En consultant la liste des blogs de Mediapart, j’en ai dénombré 677. Mais sur ces 677, seuls 145 ont publié 10 fois ou plus.

Difficile de mesurer davantage le niveau d’activité de la plate-forme… Difficile également de distinguer les blogs de journalistes, d’experts ou d’abonnés car il faut prendre les blogs un par un pour le voir. On notera qu’Edwy Plenel a publié 18 fois sur son blog Mediapart.

Enfin, la home de Mediapart permet de cliquer 9 blogs différents.

———-

3. Le modèle « ouvert »

On a ici affaire à des médias en ligne qui proposent à tout internaute de passage de se créer son blog sous la marque du média (monblog.20minutes.fr par exemple). A condition évidemment de se créer un compte, etc., mais gratuitement. C’est une logique de service dans une recherche d’audience. On va voir que cela réussit bien à certains et beaucoup moins à d’autres.

– Le JDD. J’espère pour lui que le JDD est en train de repenser entièrement sa politique de blogs. Non seulement la navigation n’est pas optimale pour accéder aux infos, mais en plus les infos auxquelles ont accède donnent une image déplorable de la démarche blog du JDD. En cherchant bien, on trouve 10 blogs de la rédac. Un seul (celui de Michel Deléan) a été mis à jour depuis une semaine, et la plupart d’entre eux n’ont pas été mis à jour depuis plus d’un an…

On trouve ensuite une catégorie « le meilleur des blogs JDD », avec une sélection de 39 blogs (même modèle que lemonde.fr : la rédaction choisit ses blogs de lecteurs préférés). Sans avoir visité les 39 blogs, on voit vite là aussi qu’on est dans un cimetière… les meilleurs blogs ont l’air d’être en grande majorité… des blogs défunts. Hum !

Enfin, on peut accéder aux blogs de la « communauté » JDD… pas bien active, puisque seuls 5 blogs JDD ont été actifs la semaine passée.

En ce qui concerne la valorisation de ces blogs : le JDD en linke 6 sur sa home.

– Le Nouvel Observateur. Le Nouvel Obs propose les 3 niveaux : journalistes, invités, internautes.

On trouve 19 blogs de journalistes dont 13 ont été updatés dans la semaine (comme par exemple celui de Claude Soula sur les médias). Il y a eu un sérieux nettoyage car à une époque on en trouvait des dizaines et des dizaines, et quand j’avais commencé l’exercice cet été, on pouvait encore trouver le blog de Laurent Joffrin, passé chez Libé il y a deux ans et avec un blog NouvelObs décédé en même temps.

On trouve ensuite 30 blogs invités de l’Obs. Mais seulement 3 ont été updatés dans la semaine (exemple : Patrick Lozès, qui blogue sur la question raciale). C’est je pense la faiblesse de la politique de blog du NouvelObs. Parmi les idées originales de blogs, notons par exemple celui de Laurent Jacqua, détenu à la maison centrale de Poissy.

Impossible de savoir combien de blogs d’internautes existent sur la plate-forme Nouvel Obs, mais on peut voir que 160 d’entre eux ont été updatés depuis une semaine, ce qui en fait une plate-forme sans doute plus active que celle du Monde (sachant que le Monde est semi-ouvert, donc semi-fermé).

Enfin, l’Obs valorise ses blogs avec 3 blogs dans les actus et 20 blogs en blogroll, soit 23 blogs cliquables depuis la home.

– 20 minutes. Il est très, très compliqué, de lire et de réunir les infos sur les blogs 20Minutes. Il faut tout lire depuis la home car je n’ai pas trouvé de page réunissant les blogs 20minutes. Par rapport aux autres médias, on est frappé de voir à quel point les blogs sont intégrés à la home page : on peut au total en cliquer 85… là où chez les autres, on ne dépasse jamais les 20 (23 exactement, pour le NouvelObs).

On en compte 5 dans les actus de 20 minutes et le reste en « blogroll » : avec 9 blogs photo, 2 « c’est blogué » (l’occasion de rappeler que le Bondy Blog est chez 20 minutes), 15 « haut les blogs » (l’équivalent de la « sélection » de 20 minutes), 15 avec une liste automatique des derniers mis à jour (20 minutes est le seul média en ligne « ouvert » à se risquer à cela), 10 blogs ville et encore 25 dans une catégorie « vos blogs ».

Finalement, dans cette profusion, ce qui est marquant c’est le peu de blogs de la rédaction que l’on trouve : seulement 4, dont deux ont posté cette semaine (voir par exemple Au début des années 2000).

– Le Post. Un mot sur LePost bien qu’il n’utilise pas le vocable « blog » (et non, faites la recherche sur la home page…). Car le site fonctionne sur un modèle contributif avec de nombreuses pages personnelles. Mais il reste difficile de lire les infos puisque chaque posteur à sa page lepost/perso/mapage. Et que, comme pour Rue89 partiellement, un billet publié peut se retrouver sur la home dans le fil d’actus.

Quand on regarde les derniers mis à jour, on a le sentiment d’une activité faible. Quand on regarde le fil d’actu, on a le sentiment d’une activité intense. En tout cas, la home valorise 6 invités posteurs, et la liste complète des invités fait apparaître 14 noms parmi lesquels évidemment Guy Birenbaum et William Rejault, mais aussi par exemple l’ex serial-buzzeur de DailyMotion Full HD Ready ou encore Eric Maillard.

Je n’inclus pas LePost dans le tableau récap : les infos sont trop difficiles à lire à et « catégoriser ».

———-

Voilà donc beaucoup de données brutes, qui méritaient d’être mises dans un beau tableau, et Samuel a fait preuve de l’intérêt de l’intelligence collective en prenant le relais.

[edit : si vous êtes passés plusieurs fois sur cet article, vous aurez remarqué des évolutions… On va dire qu’il s’agit d’un « work in progress ». J’avais initialement la flemme de produire un tableau récap, puis repris les tableaux de Samuel dans un second temps avant de prendre mon courage à deux mains et de faire mon propre tableau récap que voilà.]

tableau-media-blogs-final

(cliquer pour agrandir)

Conclusions.

Le modèle dominant est donc le 1.a. : seulement des blogs de journalistes. Le modèle 3 est aussi assez présent ce qui montre pour les médias qui le choisissent qu’ils utilisent clairement les blogs dans une logique d’extension de leur audience.

Concernant la pratique du blogging par les journalistes, à l’arrivée, on trouve quand même dans l’ensemble de ce que j’ai étudié, une centaine de blogs « rédaction » ou « journaliste », ce qui n’est pas minable même si les chiffres feraient sans doute assez mal si on allait voir combien de journalistes participent aux commentaires sur ces 100 blogs « officiels ».

Avec, selon les médias, un nombre de journalistes tenant un blog de façon active assez variable (de 1 à 15) et jamais en quantité large : c’est au Figaro, avec 15 blogs de journalistes mis à jour dans la semaine, qu’on trouve la plus grosse activité de journalistes qui bloguent.

On notera aussi que seuls quelques-uns réussissent à entretenir des blogs « invités » : Le Monde, Libération, L’Express, Rue89, Mediapart dans une moindre mesure, et LePost à sa façon. Mais cette richesse est-elle suffisamment exploitée ?

On peut aussi se demander, enfin, entre les médias qui sont dans une logique d’image de marque (modèles fermés) et ceux qui sont dans une logique de service (modèles semi-ouverts et modèles ouverts), ce qui fonctionne le mieux. Je ne pense pas qu’il y ait un modèle qui doive s’imposer, mais que le choix doit être fait en fonction des priorités du média. Il me semble par exemple assez cohérent que 20minutes soit dans un modèle hyper ouvert.

En revanche, on note la vraie difficulté à faire en sorte que la production éditoriale des blogs suive à un bon rythme et il me paraît crucial pour l’image de ne pas donner à voir des blogs inactifs… voire carrément un cimetière comme le JDD.

Du point de vue du média, la politique de blogs demande une vraie réflexion stratégique et une vraie disponibilité… Bloguer, c’est exigeant et comme j’ai souvent l’occasion de le dire : un blog ce n’est pas un outil, c’est une stratégie.

Du point de vue des observateurs, cette blogosphère des médias a aussi le mérite de permettre d’identifier de nombreuses personnalités de la société civile, invités sur les blogs de médias, experts ou leaders d’opinion dans leur domaine. Il y a donc dans ces plate-formes de médias, je pense, une très grande richesse qu’on appréhende mal quand on aborde la blogosphère par le seul côté Wikio.

Et beaucoup d’autres commentaires à faire, mais je m’arrête là.

Advertisements

35 réponses à “Les médias en ligne et leurs politiques de blogs

  1. Sacré boulot, je m’étais posé la question sans systématiser l’approche. Chapeau bas.
    J’ai eu le sentiment qu’à un moment, il fallait avoir des blogs parce que sinon le média risquait d’être has been. Assez généralement, j’ai l’impression que les journalistes qui s’y essaient en sont assez contents.

    Mais (et là on sent que je ne l’aime pas, lui), Apathie n’a toujours pas de blog, même si c’est marqué dessus*. Il a un site sur lequel il publie et sur lequel nous pouvons tous commenter… comme sur n’importe quel article de Liberation.fr. Il ne commente jamais ailleurs ni ne participe aux conversation dans ses propres commentaires. Sa démarche est top-down, ou plutôt émission sans feedback. Toi qui es sensible à l’analyse centrée sur l’usage 😉 voilà qui devrait te convaincre.

    * il y a bien marqué « Justice » au fronton des tribunaux, pourtant on n’y voit que des hommes de lois, des prévenus et de la procédure

  2. François Guillot

    ET oui c’est sûr qu’il y a un monde entre rédiger une chronique et la faire mettre en ligne par un sbire, et tenir soi-même son blog, en répondant et en participant aux commentaires voire à la conversation ailleurs. Autre exemple, le blog d’Eril Izraelewicz à l’époque où il était aux Echos : c’était une chronique par jour, c’était souvent passionnant, mais ça n’avait rien du blog. Le blog était utilisé comme canal de diffusion supplémentaire et voilà.

    C’est pour ça que j’aurais vraiment voulu sortir des données sur le nombre de commentaires (ultra-variable sur les blogs dont on parle : parfois famélique, parfois gigantesque) et sur la participation des auteurs des blogs aux commentaires. Mais ça techniquement je n’ai pas le courage, là déjà j’ai passé pas mal de temps (alors que ce que je voulais faire était bien « maturé », donc je n’ai pas perdu trop de temps…).

    Donc ici est un « blog » ce que le média à décidé de nommer un « blog ». Je suis pas non plus super convaincu par les blogs des émissions de radio qui sont souvent des robinets à commentaires… L’étude dusage sera peut-être la prochaine étape 😉

  3. Ouah, passionnant, merci beaucoup. Je vais relire ça avec plus d’attention demain !

  4. A painstaking and comprehensive study.It ought to be published. Congratulations.
    Au cas où mon commentaire précédent aurait été perdu je me suis traduit en anglais car il est évident que l’anglais sera bientôt la seule langue de l’internet. L’emploi extensif du franglais dans cette excellente étude en est le prémice.

  5. super taf, merci François !

    (moi je vais même l’imprimer, parce que bon, y’a des trucs qui méritent d’être surlignés avec un vrai stabilo)

    😉

  6. Cool, merci François ! Je bookmarke de ce pas 😉

  7. Excellent. Je me permets d’ajouter un mot (en même temps qu’une légère rectif) sur un modèle hybride non cité: journaliste + invité(s) sur le même blog. C’est ce que ma consœur Julie Connan a fait pendant des mois (et continue de faire) avec un blogueur démocrate et un républicain pour la présidentielle US. Avez vous connaissance d’autres blogs média sur ce modèle ?

  8. François Guillot

    @ Laurent S : exact. Il est possible qu’on trouve le même modèle journaliste + invité sur certains blogs de Libé. Le blog collectif de La Croix, celui qui est linké dans le billet, est co-écrit par un journaliste et des invités. C’est un modèle qui me semble très intéressant mais assez rare (je n’ai pas d’autre exemple qui me viennent en tête… en même temps je suis loin de connaître tous les blogs de tous les médias cités dans le billet, j’ai fait un travail quanti plutôt que quali…)

  9. Pingback: BM Paris Blog, le blog de Burson-Marsteller France » Archive du blog » Les médias en ligne et leurs politiques de blogs

  10. François,

    puisque tu ne partage pas, je viens de publier le tableau de synthèse avec 2 petits ajouts (Bakchich et surtout Metro);).
    J’ai l’impression que chaque stratégie est à priori défendable… et que seul le référencement et le trafic associés permettraient de les départager (dans la logique « pour survivre, faisons de l’audience », bien sûr).

  11. François Guillot

    C’est marrant j’étais persuadé d’avoir viré le passage qui disais « je le garde pour moi »… c’est surtout que j’avais pas le courage de le faire, donc merci d’avoir pris le relais. C’est beau l’intelligence collective !

    (et puis, hé oh, tu trouves que je partage pas assez comme ça ???)

  12. Bravo pour ce panorama très exhaustif.
    Pour compléter : j’ai l’impression que dans les médias étrangers (wsj, nytimes, guardian, FAZ), la tendance est à la politique fermée (nr. 1) voire 1a. Pas vu de plateformes d’hébergement, mais en même temps, je n’ai pas tout vu/lu.

  13. Pingback: Médias en ligne et leurs politiques de blogs | Cmic Blog

  14. Pingback: [Brik a Brak] n°24 « [ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

  15. Merci! très intéressant post
    Pour les conversations, j’avais lu une étude sur Window on the media : http://windowonthemedia.com/2008/07/le-barometre-de-la-conversation/

  16. Voila un travail sérieux, bravo. Vous posez la question des réponses aux bloggeurs, que je me pose souvent également. Doit on répondre et animer les forums, ou laisser les internautes debattre entre eux du sujet? Je n’interviens finalement que si je suis interpelé directement, et de façon correcte, sans aggressivité excessive. Et si ma réponse peut etre utile, ou éclaircir un point où je suis mal compris, parce que je m’étais mal exprimé.

  17. Beau travail ! Merci c’est précieux…

  18. François Guillot

    Mathieu : vu & merci. j’ai aussi vu que Nicolas Kayser Bril s’interrogeait dans un de ses billets sur l’absence de blogs de journalistes en haut du classement Wikio. J’en reviens donc à un des points de ce billets : ces blogs malgré un potentiel d’audience ne trustent pas le haut du classement car moins dans le système de netlinking que beaucoup d’autres. Autrement dit pour moi c’est plus le problème de la méthodo Wikio qui est posé que celui de la visibilité des blogs de journalistes… enfin, un peu des deux quand même 😉

    Claude S : je trouve qu’il est assez légitime de répondre quand on devient le sujet d’une discussion… j’aurais les mêmes critères que vous : c’est à partir du moment où on pense pouvoir avoir une conversation entre gens équilibrés que cela vaut le coup de répondre;;

    Alex D : merci ! A quand les blogs Stratégies ??

  19. les blogs sous WordPress, sous dotclear, gandhi, hautetfort, typepade, blog spirit, skyblog, ning etc… tous les hébergeurs de blogs sont-ils, selon vous, des médias ?

    Si votre réponse est oui, les grands médias ne sont peut-être pas ceux que l’on croit ;-).

    Vous oubliez un argument qui pousse les médias « traditionnels » à prendre le train du web2 en marche : générer du trafic via du contenu perso de bloggueurs non rémunérés qu’on revend à des annonceurs. Plus il y a de blogs, plus il y a de forum, de commentaires, de mini sondages : plus il y a de pages vues… plus il y a d’impressions de pub. ;-). C’est une donnée non négligeable me semble-t’il, pas vous ?

    Voilà, merci beaucoup pour votre intéressante étude, je ne fais que soulever quelques questions qui me turlupinent à la lecture de celle-ci.
    Cordialement. QD

  20. François Guillot

    Quitterie : pour moi les hébergeurs de blogs ne sont pas des médias a sens où je l’entends ici : ici il s’agit exclusivement de médias professionnels, avec une rédaction, qui a une logique de publication d’information.

    Je n’oublie pas l’argument de l’audience que crée une plate-forme de blogs (c’est ce que réussit très bien 20minutes). je suis passé un peu vite dessus mais j’en parle dans l’intro du modèle 3 « ouvert » :

    « On a ici affaire à des médias en ligne qui proposent à tout internaute de passage de se créer son blog sous la marque du média (monblog.20minutes.fr par exemple). A condition évidemment de se créer un compte, etc., mais gratuitement. C’est une logique de service dans une recherche d’audience. »

    Donc, je suis tout à fait d’accord : il est important de voir la logique économique qui précède à ces choix. D’ailleurs on peut supposer que la plupart des modèles présentés ici répondent à des choix » industriels » pour les médias : proposer peu de blogs « maîtrisés » car tenus par des journalistes, ce n’est pas un réel surcoût. Proposer une plate-forme ouverte au public, c’est à la fois plus de boulot et plus de revenus… Donc il faut que le jeu en vaille la chandelle (d’autant plus que la pub paie mal…). C’est une affaire de choix (ou de non-choix).

  21. Comme vous le souligniez, la méthode Wikio montre désormais largement son obsolescence et sa complète vacuité ! Je n’ose imaginer que des annonceurs publicitaires se fient à cette méthode de liens pour évaluer l’impact et l’audience d’un blog !

    Par expérience du Web, il m’apparait éclatant que des blogs situés en tête du wikio ont des audiences et un nombre infiniment moins élévé de commentateurs que des blogs situés dans les 150èmes places du wikios quand il y sont classés !

    Quand on observe notamment les blogs du Post comme celui de Birenbaum classé 108 ème on ne peut que se moquer de classements aussi absurdes !

    De plus la cooptation de liens entre blogs sympathisants fausse complètement les stats ! Quant aux problèmes de l’analyse des blogs 20 minutes, comment expliquer l’absence de ces blogs dans la plupart des classements wikio ?
    Des blogs connus qui génèrent pourtant un énorme trafic ? Pareil por Le Post, Rue89, Backchich !

    Bref tout ceci pour dire que je ne mets pas en cause l’honnêteté des gérants de Wikio mais que cet instrument n’est désormais plus du tout fiable et ne constitue plus un instrument de mesure. Il peut même être générateur d’erreurs commerciales et publicitaires.

    Tant qu’un instrument fiable ne sera pas trouvé, les annonceurs hésiteront… Car le ciblage blog par blog d’une CSP indiscutable permettrait d’investir efficacement.

    Je ne parierai pas un kopecks sur la valeur du classement des 50 premiers blogs politiques du Wikio , par exemple ! ;-)))

  22. Pour ajouter un petit caillou à l’édifice, il est intéressant de constater que les plateformes « fermées » ne semblent pas contre une monétisation de l’espace publicitaire des blogs, hormis – il me semble – RTL, où le blog d’Apatie est vierge de publicité.

    S’agit-il d’un choix de l’éditeur, ou de son journaliste ? Il serait intéressant de le savoir.

  23. François Guillot

    @ Jean P : mon propose n’est pas du tout de taper sur Wikio. Le classement Wikio c’est un outil avec une méthodo (les liens entrants), dont tout le monde connaît les avantages et les limites. Il ne suffit pas à évaluer tout le système d’influence des blogs, c’est clair, on le voit avec le travail que je propose ici mais on le savait aussi déjà avant. Pour le reste, Wikio rend de bons services, notamment en tant qu’annuaire thématique de blogs (même s’il manque plein de catégories à mon goût). Pour moi Wikio c’est « nécessaire mais pas suffisant ».

    @ Samuel : interesting. C’est probablement un choix de l’éditeur sauf exception, si les journalistes étaient intéressés, on verrait peut-être des journalistes plus actifs sur leurs blogs…

  24. Pingback: Les blogs sont-ils une source d’information ? « C.C.E.

  25. Pingback: LSDI : Giornali Usa: presenza online sempre più raffinata ma poco investimento sul nuovo

  26. quelques précisions pour lefigaro.fr :
    pas mal de leurs blogs sont faits à plusieurs mains, donc on arrive plutôt à 25 journalistes qui bloguent
    et la mise en avant de 3 blogs sur la une n’est qu’au jour de votre étude. Chaque jour, les posts les +intéressants sont repris dans la colonne de gauche de la une, donc ça peut être beaucoup plus, ou beucoup moins que 3…

  27. François Guillot

    Jack : en effet plusieurs blogs de journalistes sont tenus à plusieurs mains (au Figaro ou ailleurs). Dans le billet on parle bien à chaque fois de « blogs de journalistes » et pas de « journalistes blogueurs » ce qui serait restrictif.

    Sur le fait que 3 blogs étaient mis en avant sur la home quand j’ai fait cette étude, je suppose qu’on peut avoir le même problème avec d’autres médias en ligne qui affichent un nombre variable de blogs. Ce matin sur lefigaro.fr j’en vois 4.

    On touche à une limite de l’exercice : ça reste un travail de blogueur; fait par quelqu’un derrière son écran qui note et observe des choses. Un travail d’enquête aurait consisté à interroger et faire réagir les responsables de ces sites, ce qui aurait fait ressortir des choses plus fines comme ce que vous évoquez. Mais ça je n’ai pas vraiment le temps ni les moyens 😉

  28. Très bon boulot, merci beaucoup 🙂

    Quant à CCE qui se demande si les blogs sont une source d’information, la réponse me semble évidente : oui ce sont des sources d’info, mais comme toute source, il faut savoir la vérifier, la jauger. De même que Twitter est désormais considéré comme une source (cf blog hi tech du figaro 😉 )

  29. Pingback: Le marché du dimanche n°7 : blogs, vidéo, presse écrite, Twitter, influence… « internet et opinion(s) - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.

  30. Pingback: 5 - Le blog comme outil de couverture d’une actualité « Web 2.0 etc. Des formats journalistiques sur le Web

  31. Pingback: 90 jours de web (par gros temps médiatique) : :: Nues Blog par Nicolas Voisin ::

  32. Une réflexion qui me percute d’un coup : il y a des marques médias papier et des radios, mais pas de TV… Etonnant, non ?

  33. François Guillot

    On peut pas tout faire 😉
    Il y a des blogs LCI et j’imagine d’autres blogs sur des sites de chaînes TV, mais je les ai écartés d’emblée car… car… car… ben j’entends jamais parler d’eux (en bien ou en mal) donc c’est une bonne raison de les écarter du périmètre de l’étude.

  34. Pingback: Medienblogs - Das Frankreich-Blog - France blog

  35. Pingback: Les politiques de blogs des principaux médias en ligne « Fleurto's – eVeille marketing mobile médias