Rétrospective 2008 – en images

Sur la suggestion d’Enikao, j’ai adapté le billet Rétrospective 2008 : l’année web en format Slideshare avec tout plein d’images. Bon visionnage.

PS : pour une raison qui m’échappe, le bouton « Full Screen » de la fenêtre Slideshare disparaît sous wordpress. Donc pour regarder en plein écran le mieux est encore de regarder la présentation sur Slideshare.net ici.

Publicités

4 réponses à “Rétrospective 2008 – en images

  1. Pingback: Rétrospective 2008 : l’année web « internet et opinion(s) - web 2.0, communication, relations publiques, influence, médias, blogs, etc.

  2. Pingback: [Brik a Brak] n°26 « [ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés

  3. Bonjour,

    merci, c’est chic de partager ces événements.

    Il y a quelque chose qui retient mon attention. Je me demandais si on peut être à la fois un fin décrypteur et un leader d’opinion.
    Je pensais à votre analyse du décryptage de l’affaire Kerviel. Puisque l’opinion sur le web est plutôt souvent versatile, labile, fuyante, peut-être « influençable », la légitimité de ce décrypteur, Jaï, serait plutôt du type de celle d’un « leader d’objectivité médiatique ». Je ne suis pas très claire mais j’insisterais plus sur ce décryptage comme un mode de réflexion capable de créer une certaine objectivité parmi les médias qu’une source d’influence, (estimant qu’on n’est plus influencé par le vraissemblable que par le probant.)

    Joyeuses fêtes 🙂

  4. François Guillot

    Je vois ce que tu veux dire mais je pense qu’un « analyste » (décrypteur) peut très bien être un leader d’opinion. Ce n’est pas parce qu’on prend une posture d’observateur qu’on n’influence pas. Il peut y avoir plusieurs formes de leaders d’opinion : les « militants », qui défendent un point de vue, et les « analystes », qui éclairent les événements.