Billet #300 : quelques éléments chiffrés

Autopromo : d’après WordPress ceci serait notre 300ème billet depuis l’ouverture du blog en août 2007. Soit un peu moins de 17 billets par mois : on blogue un peu plus d’un jour sur deux (ces derniers temps ayant un peu fait chuter la moyenne).

Je crois qu’on n’en n’a jamais livré, voici donc quelques éléments de bilan purement statistiques.

Pages vues / semaine depuis l’ouverture :

stats-hebdo-io

Soit une progression régulière sur des stats qui restent quand même modestes puisque n’excédant pas 4500 vues / semaine. Mais bon, vu notre ligne éditoriale, c’est pas mal je pense.

Pages vues / billet publié au mois le mois – c’est surtout ça qui est intéressant :

billet-io

On a tendance à ralentir le rythme mais à sortir des billets qui se font plus remarquer, surtout depuis deux mois. D’où cette ascension, sachant qu’il faut se méfier des moyennes : le pic actuel est lié à 4-5 billets qui ont très bien marché.

Mais il me semble que c’est une histoire logique : l’audience se construit dans le temps et sur un rythme soutenu, que l’on peut relâcher une fois les bases acquises.

Enfin,  Voici la représentation des billets du plus vu au moins vu :

longue-traine-io

Deux précisions sur le graphe :

– il n’inclut que le trafic sur chacun des billets : il omet les visites sur la homepage

– j’ai coupé l’axe des ordonnées – sinon on ne voyait pas grand chose (le billet le plus vu a fait 5000)

Y’a-t-il un effet longue traîne ? J’ai l’impression que est un peu dans l’entre-deux : ni un 20-80 massif (on est plutôt sur 30% des billets qui font 70% du trafic), ni une vraie longue traîne (ce n’est pas dans la partie basse de la courbe que l’on fait le plus de vues au final).

Bon, voilà pour les éléments quanti qui méritaient d’être partagés un jour avec nos lecteurs. Assez classiquement je pense nous n’avons qu’une vision partielle du profil des lecteurs du blog (on connaît toujours ses 10% de commentateurs, mais pas ses 90% de lecteurs silencieux). Ah si, bien sûr, la concurrence les confrères 😉

Je ne referai pas toute l’histoire du blog, mais l’essentiel de ce que cela nous apporte est ailleurs :

– la réflexion de fond (l’aspect laboratoire des réflexions livrées ici, à la fois dans le fait de se forcer à écrire et dans les échanges dans les commentaires, ceci dit sans démagogie)

– la connaissance des autres : blogueurs, commentateurs et même journalistes (le networking si on veut) ; que ce soit à titre perso ou pro, amical ou intellectuel (qui rejoint le point précédent, certes).

Publicités

Une réponse à “Billet #300 : quelques éléments chiffrés

  1. Je trouve ces stats fort intéressantes et le résultat encourageant pour un blog qui n’entend jouer sur la facilité. Continuez.