Le Monde réinvente le journalisme avec M

M #01, supplément au Monde n°19 940 et daté du jeudi 5 mars 2009 et qui ne peut être vendu séparément vient de paraître.

On l’attendait avec impatience. Et qui pourrait se dire déçu ?  Le Monde continue de bouleverser les codes du Journalisme. Avec « M », Le Monde réinvente le journalisme en 56 pages dont :

  • 24 pages de publicité
  • 3 pages de publi-rédactionnel
  • 15 pages de photos publicitaires de modes

Soit 75 % de contenu journalistique à très haute valeur ajoutée. C’est ça l’outsourcing journalistique ?

Signe des temps : un professeur au Collège de France, Antoine Compagnon, est devenu un support publicitaire.

Explication : « Alors que les ventes du quotidien le mercredi sont plus creuses que les autres jours de la semaine, Le Monde espère ainsi dynamiser sa diffusion » (source : UnionPresse, 25/02/2009).

CQFD.

Conclusion de morale ?  Celle de mon frère encore ado (et donc dans le trip Scarface, Kasso&Co) me rappelle quelques souvenirs :

« Le plus dur c’est pas la chute, c’est l’atterissage ».

4 réponses à “Le Monde réinvente le journalisme avec M

  1. La loutre

    Permets moi de te signaler que cette magnifique phrase beaucoup trop utilisée par la personne sus-mentionnée est tirée directement de La Haine (tu te doutes bien que je n’ai pas vu ce film il est beaucoup trop violent pour moi ! )

  2. Emmanuel Bruant

    @ La Loutre : je pensais que tu étais une marmotte. Et j’ai parlé de Kasso&Cie alias Mathieu Kassovitz, alias le réalisateur de…😉

  3. Dur dur pr le Monde effectivement, ze quotidien de référence piégé par un « piège à pub », une page se tourne…

  4. Pingback: Pourquoi faire un journal ? Quand Le Monde vend du temps de cerveau disponible « internet et opinion(s) - françois guillot et emmanuel bruant - web, médias, communication, influence, etc.