Archives de Catégorie: TNS Sofres

A propos de l’étude TNS Sofres : « De nouvelles frontières pour la communication corporate »

Via Palpitt je trouve la nouvelle étude de TNS pour le TopCom 2008 (qui fait suite à celle-ci). Les deux points les plus intéressants à mon sens : Ce slide qui « hiérarchise » les secteurs les plus exposés aux avis conso et se passe de commentaires :

tns secteurs

Et ce slide où l’on voit assez clairement reconnue la notion de « droit de réponse » pour une entreprise : 74% des internautes jugent souhaitable ou indispensable qu’une marque réponde aux critiques sur les forums. Ce qui ne veut pas dire que ça se passe nécessairement bien pour la marque qui joue à ce jeu, mais doit être perçu comme un signe d’encouragement à participer au débat. A bon entendeur… tns droit reponse

Le slideshare complet :

Publicités

Résultats 2008 du baromètre TNS pour la Croix sur la confiance dans les médias : des évolutions peu spectaculaires

Les très attendus résultats 2008 du baromètre TNS pour la Croix qui mesure la confiance portée par les Français dans les médias sont tombés. Il n’y a finalement pas grand-chose de spectaculaire dans cette édition. Si l’an dernier, on avait assisté à un surprenant rebond de la confiance dans la presse écrite et dans la radio, ainsi qu’à une progression assez nette de la confiance dans Internet, cette année on voit :

– la confiance en la presse écrite reculer de 51% à 49%. Rien de spectaculaire car on reste depuis 2000, bon an mal, an, dans une zone autour de 50% (à l’exception de 2003 qui avait vu une spectaculaire chute de confiance)

– la confiance dans la radio, le média traditionnellement considéré comme le plus crédible, est stable à 57%. Là aussi rien de spectaculaire car on navigue autour de 55% depuis 2000, mais notons que 57% est le taux le plus élevé de ces 8 dernières années

– la confiance dans la télévision chute de 48% à 46%. Depuis 6 ans, on est autour de 45%.

– la confiance dans Internet progresse de 30% à 31%, restant très en-dessous des trois autres médias. Il paraît normal que la confiance dans le média soit très à la traîne par rapport à des formes de journalisme (presse, radio, TV) qui sont dans tous les cas professionnelles, contrairement à ce qu’on trouve sur le web.

Mais ce qui frappe comme chaque année dans les résultats sur Internet, c’est que ce sont les « sans opinion » qui dominent (47%). Ce qui traduit probablement à la fois la difficulté à s’approprier le média de la part du grand public, et le fait que « Internet » est un concept assez insaisissable et ambivalent : je peux faire confiance à certaines sources sur Internet, mais comme je ne fais pas confiance à d’autres, je préfère me déclarer « sans opinion ».

la croix internet

Au-delà de ces résultats, ce qui me frappe depuis 8 ou 10 ans, c’est que la confiance dans les médias, telle que mesurée par TNS Sofres, évolue assez peu. Du mieux certaines années, du moins bon d’autres, mais il est difficile de dire qu’en tendance « longue », la confiance dans les médias se détériore. La légère baisse cette année, qui vient contredire le pronostic que nous avions effectué avec Emmanuel (le retour en grâce du journaliste), ne change pas ce constat.

On ne peut donc pas conclure que l’émergence d’Internet a été un facteur de disgrâce pour les autres médias, malgré tout ce qu’on peut observer sur le net en matière de contestation des médias. La confiance dans les médias semble dépendre avant tout de la perception que les Français ont de la qualité du traitement de l’information.

A propos de l’étude de TNS Sofres : « marques et web 2.0 : mythes et réalités »

Plusieurs choses attirent mon attention dans cette présentation faite par TNS Sofres à l’occasion du Top Com Consumer :

D’abord, la question de la confiance dans les contenus sur Internet, évoquée dans ce slides :

confiance on/offline

Les médias offline obtiennent une note de 7.1/10, contre 6.5 pour les médias online. Ca ne fait finalement que 0.6 point de différence, même si cette méthodo mélange le online « professionnel » et le online « personnel » (user generated).

A rapprocher du baromètre de la confiance dans les médias que conduit annuellement le même TNS Sofres pour le Point et la Croix et dont la dernière édition montrait les scores de confiance suivants :

– presse écrite : 51%

– radio : 57%

– télévision : 48%

– Internet : 30%

Ce n’est évidemment pas la même méthodo donc pas tout à fait comparable, mais on note moins de disparité entre online et offline dans l’étude Top Com.

Plus spécifiquement, l’étude détaille la confiance dans les différentes sources d’info sur le net :

sources d’info online

Ici on voit que les médias professionnels online obtiennent des scores proches de ceux des médias offline (plus de 7/10). Grande victoire pour Wikipédia dont le score (6.9) se rapproche des médias professionnels et équivaut à ceux des sites de comparaisons de produits. Il dépasse même celui des médias papier gratuits (6.4/10)… Voilà qui ne fait que renforcer l’importance de Wikipédia comme source d’information, sujet déjà bien abordé par nos soins.

Les forums et blogs obtiennent des notes moindres… Mais que comprend le panel TNS par « forums » et par « blogs » ? Dans la jungle se cachent de véritables influenceurs. Au total, les sites « user generated » obtiennent des notes assez variables.

Notons enfin la place du site de marque dans la préparation d’un achat :

site de marque

Près d’un internaute sur deux consulterait le site de la marque avant un achat en ligne. Verre d’eau à moitié vide ou à moitié plein ? Si la voix de la marque n’est qu’une voix parmi d’autres, elle n’est pas une voix inaudible…

Attention néanmoins aux interprétations hâtives : ce slide néglige le rôle du moteur de recherche… qui peut aisément renvoyer l’internaute sur les blogs et forums, assez mal notés ici mais que l’internaute peut consulter « inconsciemment ». Autrement dit, je n’ai pas l’idée de consulter un blog ou un forum avant un achat, mais le moteur de recherche que je consulte m’amène à eux.