Archives de Tag: JT

Sur France 2, les forums font l’ouverture du JT

Mardi soir, France 2 a ouvert son JT par un premier reportage consacré aux offres illimitées des opérateurs mobiles. Contrats ambiguës, déception des clients et à la clé factures très salées pour certains.  Sans rentrer dans les détails et la controverse (contrats abusifs, publicité ambiguë ? ou clients naifs, mal renseignés ?)  force est de constater que les journalistes se sont fait les porte-parole des consommateurs.

La forme classique de l’interview du client lésé constitue le coeur du reportage. Mais montrer aux téléspectateurs que l’on recoupe ses infos et témoignages c’est toujours mieux. Quand le 20h00 n’est pas occupé par un fait-divers, il doit « monter en généralité ». Le consommateur lésé à l’écran n’est ainsi qu’un exemple parmi d’autres.

Mais comment monter en généralité en 1 minute et 45 secondes ? On interroge le représentant d’une association de consommateur évidemment… Mais  désormais le JT se nourri aussi à une nouvelle source, le web. Oui, le web… et plus précisèment ses forums. En l’occurrence un de ces forums où les consommateurs s’expriment ! Un de ces forums devenu une source d’information pour beaucoup d’entre nous.

Car finalement, reprendre une contribution sur un forum quoi de plus simple. Pas besoin d’aller à l’autre bout de la France pour recueillir un témoignage. On peut même compléter en salle de montage.

captureF2

Les forums sont donc une source d’information y compris pour les journalistes de télévision. On pourrait même leur voir un avantage sémiotique : proposer l’extrait d’une contribution sur un forum c’est proposer un texte. Le témoignage n’est plus seulement une parole ou une image, toujours sujettes à caution, mais un texte. C’est ainsi que le mode de présentation de l’extrait appartient à un registre bien particulier des JT ou des reportages celui de la citation des textes officieux, des notes confidentielles, des rapports alarmistes ou encore des articles du Canard… Tant et si bien que le texte, à l’écran, tend à avoir plus de valeur que la parole – c’est écrit, comme on dit (d’autant plus que la parole est en permanence galvaudée dans un JT comme avec les micro-trottoirs). Et l’avis des consommateurs mécontents n’en a que plus de poids.

Je ne regarde pas souvent le JT, peut-être que certains d’entre vous avez déjà vu ça… En tout cas cela me semble symptomatique de la place centrale (et finalement bien intégrée) du web social.

Plus belle la vie, un révélateur du désintérêt des Français pour l’info

plus-belle-la-vieDurant cette élection américaine, les journalistes ne voulaient pas seulement nous informer. Ils ont cherché à nous faire vivre la campagne. On comprend bien l’enjeu : arriver à impliquer son public plus que d’accoutumée assure de meilleures audiences. Mais auraient-ils fait fausse route ?

En effet, si l’on délaisse les sondages prétextes commandés par les rédactions, l’indice de l’intérêt des Français pour cette élection est lui aussi tombé mercredi matin avec les résultats d’audience du mardi soir.

Vers 20h00, alors que la tension médiatique est à son comble, Plus belle la vie bat son record d’audience. Au moment même où les JT cherchaient à faire événement sans lésiner sur les moyens et les équipes déplacées, la série B aux décors de carton-pâte de la chaîne régionale a fait le plein comme l’a révélé Renaud Revel dans ce billet.

Un désamour pour l’info du soir qui s’inscrit dans un temps long désormais et dont le dernier épisode était le départ de PPDA. Mais force est de constater que l’événementialisation de la campagne américaine a atteint ses limites et n’a pas fait remonter la courbe d’audience (ce que l’on attend normalement d’un événément). Le grand public n’a pas suivi.

En cette période de pseudo Etats Généraux de la presse il n’est pas sûr que ce nouveau concert médiatique ait arrangé le rapport des Français à leurs informaticiens informateurs.

Une chose est sûre, TF1 est très inquiète de la croissance tranquille mais toujours aussi positive de Plus Belle la vie. Ce qui fait dire à Bruno Revel, la phrase suivante qui fleure bon le corporatisme journalistique bon enfant :

Les dirigeants de France Télévisions peuvent-ils indéfiniment laisser à 20h18, chaque soir, un programme qui détourne l’attention des français, à l’heure de « JT » peut être anxiogènes ? Ou faut-il, au contraire laisser jouer la concurrence et considérer que c’est moins la série de France 3 qui fait un carton, que les journaux des grandes chaînes généralistes qui désespèrent des téléspectateurs taraudés par la crise ?

En tous les cas, ce débat risque d’enfler dans les semaines qui viennent. Et que dira t-on le jour où ce programme s’installera solidement en tête de l’audience de la télévision, chaque soir à l’heure des  rendez vous d’infos?  Ce qui risque de se produire, tôt ou tard..

C’est vrai quand même, ces Français plébéiens ne sont pas sérieux…

PS : au fait, il se murmure sur la blogosphère que Thomas (le-fils-homo-de-Roland-le-tenancier-du-mistral) quitterait la série pour un temps. Trop dur…

Mise à jour (vendredi 7 nov. 2008) : les très bons scores du JT de TF1 jeudi soir, vont dans le sens de mon analyse, celle du désintérêt des Français pour l’événementialisation de la campagne américaine par les journalistes français.